Getty Images

Novak Djokovic en finale après sa victoire sur Alexander Zverev 6-2, 6-1

Djokovic a réglé le cas Zverev en une heure

Le 13/10/2018 à 11:43Mis à jour Le 13/10/2018 à 15:34

MASTERS 1000 SHANGHAI - Novak Djokovic s'est qualifié pour la finale du tournoi chinois en dominant Alexander Zverev 6-2, 6-1, samedi. Pour le titre, le Serbe rencontrera Borna Coric.

Novak Djokovic s'est baladé. Le Serbe n'a fait qu'une bouchée ce samedi de l'Allemand Alexander Zverev, 5e joueur mondial, en demi-finale à Shanghai, s'imposant sèchement (6-2, 6-1) en une minuscule heure de jeu. Il enchaîne ainsi sa 17e victoire sur le circuit, atteint sa quatrième finale en carrière dans le Masters 1000 chinois et espère y décrocher ce dimanche un… quatrième trophée. Le numéro 3 mondial attend à ce stade le vainqueur de la seconde demi-finale opposant le Suisse Roger Federer au Croate Borna Coric.

L'affiche promettait sur le papier, mais la montagne a accouché d'une souris. En pleine confiance et sur la lancée d'un été américain prolifique, Novak Djokovic a rapidement mis sous l'éteignoir un Alexander Zverev qui avait pourtant remporté le seul duel qui avait opposé les deux hommes jusqu'ici sur la terre battue de Rome en 2017. Doté d'une première balle surpuissante, l'Allemand, qui n'avait pas concédé le moindre set de la semaine grâce entre autres à cette arme, a cédé pas moins de quatre fois son engagement au cours de cette demi-finale à sens unique.

Zverev craque totalement

Pourtant, les premiers échanges laissaient augurer une confrontation accrochée, Zverev parvenant plusieurs fois à surprendre et déborder Djokovic le long de la ligne en revers. Mais le jeune loup s'est rapidement tiré une balle dans le pied en offrant littéralement le break à son adversaire à 2-2. Mentalement touché, il n'a jamais su reprendre le cours de son match, concédant le premier set et même cinq jeux consécutifs (6-2, 1-0).

Frustré, l'Allemand n'est pas parvenu à afficher le niveau requis à l'échange (7 petits coups gagnants pour 24 fautes directes) face à un monstre de régularité comme Djokovic. Zverev en a cassé sa raquette, l'offrant ensuite au public chinois pour faire passer une pilule bien amère. De son côté, le Serbe ne s'est pas fait prier pour écourter les débats et préserver son énergie pour la finale.

Cette qualification lui assure d'ailleurs de retrouver la 2e place mondiale ce lundi au classement ATP, indépendemment du résultat de Roger Federer, battu par Borna Coric dans la seconde demi-finale. Mais c'est bien le trône que vise à terme le Serbe, et s'il venait à triompher en Chine, il reviendrait à 35 tout petits points de Rafael Nadal à la Race.

0
0