Imago

Zverev n'a laissé aucune chance à Berrettini

Zverev n'a laissé aucune chance à Berrettini

Le 12/10/2019 à 15:25Mis à jour Le 12/10/2019 à 15:49

MASTERS 1000 SHANGHAI - Alexander Zverev n'a pas traîné pour se débarrasser de Matteo Berrettini 6-3, 6-4 lors des demi-finales du Masters 1000 de Shanghai. Tombeur de Roger Federer en quart de finale, l'Allemand a expédié cette demie en 1h07. En finale, il défiera Daniil Medvedev.

Sur la lancée de son succès face à Roger Federer la veille, Alexander Zverev a réalisé une grande demi-finale à Shanghai pour se débarrasser très facilement de Matteo Berrettini, récent demi-finaliste à l’US Open, après 1h07 de jeu (6-4, 6-4). L’Allemand accède ainsi à sa première finale de Masters 1000 de l’année, où il rencontrera l’autre enfant terrible du circuit ATP et ses 58 victoires en 2019, Daniil Medvedev.

Était-ce dû à la pression liée à sa première demi-finale en Masters 1000 ? A une douleur à la jambe droite qui semblait le gêner ? Ou tout simplement du fait de la supériorité de son adversaire ? On laissera le principal intéressé apporter ses propres réponses, mais c’est certainement l’accumulation de ces trois facteurs qui explique le match cauchemardesque de Berrettini face à Zverev. On s’attendait à un duel de puissance entre l’Allemand et l’Italien, mais le numéro 6 mondial l’a joué en mode "Blitzkrieg" ce samedi.

Zverev a été impérial au service

Tombeur de Dominic Thiem en quart, Berrettini a été beaucoup trop emprunté en début de match, multipliant les maladresses (20 fautes directes en tout dont 14 dans la première manche) pour laisser un adversaire en feu sur sa mise en jeu (81% de premières balles et 89% de points remportés derrière) prendre rapidement les devants. Il a breaké après quelques minutes pour mener 3-1 dans le premier set, trouvant souvent les bonnes zones (20 coups gagnants au final) en coup droit, avant de gérer son avantage.

Berrettini, lui, est progressivement sorti de son marasme, mais cela a été insuffisant pour rattraper l’Allemand, toujours aussi sérieux dans le deuxième acte, et dont les services puissants ne lui ont pas laisser beaucoup d’opportunités. Et lorsque Zverev a flanché sur sa mise en jeu, l’Italien n’a pas fait les bons choix, usant parfois à mauvais escient des amortis.

Après n’avoir laissé qu’un point à la tête de série numéro 5 sur ses 4 premiers jeux de service dans le deuxième set, Berrettini a encore craqué, malgré le sauvetage de trois balles de break, laissant Zverev le doubler au moment idoine (5-4). D’un nouveau jeu rondement mené, conclut par son 11e ace de la partie, Zverev a validé son succès, et sa participation à la finale, dimanche, face à un adversaire qu’il apprécie : en 4 matches face à Medvedev, il s’est toujours imposé.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0