Getty Images

Ce n'était pas de tout repos mais Federer a eu le dernier mot

Ce n'était pas de tout repos mais Federer a eu le dernier mot

Le 10/10/2019 à 14:36Mis à jour Le 10/10/2019 à 15:59

MASTERS SHANGHAI - Roger Federer sera bien au rendez-vous des quarts de finale. Le Suisse, malmené dans le premier set, a fini par imposer sa supériorité pour vaincre le Belge David Goffin en deux manches (7-6 [7], 6-4). Il affrontera le vainqueur de la rencontre opposant l'Allemand Alexander Zverev au Russe Andrey Rublev pour une place dans le dernier carré.

Roger Federer peut souffler. Pour la dixième fois en 11 confrontations, le numéro 3 mondial l’a emporté face à David Goffin, mais contrairement au huitième de finale de l’US Open entre les deux hommes, ce fut tout sauf une partie de plaisir pour lui. Chahuté pendant plus d’une heure, le Suisse a eu le mérite de tenir bon pour s’imposer en deux sets accrochés (7-6, 6-4) et quasiment deux heures de jeu (1h55 précisément), jeudi. En quart de finale du Masters 1000 de Shanghaï, il retrouvera soit Alexander Zverev, soit Andrey Rublev qui l’avait sorti à Cincinnati voici deux mois.

S’il voulait un test, il a été servi. A défaut de ses habits de lumière, Roger Federer a dû sortir le bleu de chauffe pour prolonger son séjour chinois. Car de l’autre côté du filet, David Goffin avait une revanche à prendre, d’abord sur lui-même, après avoir trop vite renoncé lors de leur dernier duel à Flushing Meadows. Et le Belge, de retour à son meilleur niveau deux ans après avoir atteint la finale du Masters, aura même de quoi être frustré tant il aurait pu (dû) prendre au moins un set à son adversaire.

Vidéo - D'une redoutable efficacité, Federer a frustré Goffin avant de se libérer

02:59

Goffin a laissé passer sa chance

La partie s’est ainsi jouée dans un premier set à couteaux tirés lors duquel Goffin s’est bien souvent montré supérieur à l’échange. Le Belge a d’ailleurs remporté 14 des 16 premiers points joués en fond de court et s’est procuré la première balle de break à 1-1. Très rapide dans ses déplacements latéraux, il a frappé plusieurs contres fulgurants et quelques passings croisés de coup droit qui ont laissé Federer pantois au filet. Sur un fil, le Suisse a tenu grâce à un excellent pourcentage de premières balles (72 %) et s’est même procuré la première balle de set sur le service adverse à 5-4.

Courageux et déterminé, Goffin l’a écartée d’une volée liftée parfaite, avant de faire le premier break du match. Gêné par la profondeur des retours adverses, Federer a même chuté, maladresse rare chez lui et symbole de son inconfort du moment. Mais fort de sa grande expérience, le Bâlois s’est efforcé de soigner ses retours sur le jeu suivant et a profité d’une légère tension adverse pour revenir immédiatement au score. Le tie-break a été à l’image de la manche : rapidement malmené 5 points à 2, le numéro 3 mondial a fait le dos rond. Et après 70 minutes d’une bataille acharnée et cinq balles de set sauvées, il a viré en tête (7-6(7)) sur un décalage de coup droit gagnant.

Durement éprouvé, Goffin a eu toutefois le mérite de continuer à se battre pour repousser l’échéance. Car rassuré par ce scénario favorable, Federer a retrouvé de sa superbe, régalant par séquences sur des volées liftées de revers et autres acrobaties au filet (20 points gagnés sur 29 montées). L’homme aux 20 titres du Grand Chelem a fait la différence décisive à 3 jeux partout dans le second acte, déroulant par la suite sur son service avec un ultime ace signature pour conclure. Même s’il a commis 40 fautes directes (pour 30 coups gagnants), il est désormais bien dans le rythme du tournoi et pourrait bien encore hausser le curseur dès les quarts de finale.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0