Panoramic

Toronto : Jo-Wilfried Tsonga enchaîne un second exploit face à Andy Murray

Après Djoko, Murray : le nouvel exploit de Tsonga
Par Eurosport

Le 08/08/2014 à 21:31Mis à jour Le 09/08/2014 à 01:30

Au lendemain de sa victoire colossale face à Novak Djokovic, Jo-Wilfried Tsonga a dominé Andy Murray (7-6, 4-6, 6-4) en quart de finale à Toronto. Le Français n'avait plus enchaîné deux victoires face à des membres du top 10 depuis 2011.

Grand bonheur pour Tsonga...

... Accès de rage pour Murray :

Tsonga a montré deux visages sur le court de Toronto. Impérial dans le premier set, le Manceau a d’abord affiché beaucoup de sérénité pour remporter une première manche très disputée au tie break. Les deux joueurs se sont rendus coup pour coup sur leurs jeux de service, ne commettant presque aucune faute directe dans cette première manche. Le Français, très concentré a fait parler sa puissance et sa précision pour s’offrir ce premier acte.

Mais tout s’est déréglé dans la seconde manche. Murray a enchainé les jeux blancs face à un Tsonga qui semblait marquer le pas physiquement. Le Français qui n’avait pas concédé le break depuis le début du tournoi a plié face à la technique et au coup droit de l’Écossais. Après un début de manche disputé (3-3), Murray est passé à la vitesse supérieure pour s’offrir tranquillement le deuxième set (6-4).

L’Écossais a ensuite appuyé sur l’accélérateur pour mener 3-0 dans le troisième set. Un genou à terre, Tsonga a trouvé les ressources mentales pour inverser la tendance. Le Français, impérial sur son service (18 aces) a fini fort et fait craquer son adversaire. Il a pris l’ascendant et infligé cinq jeux de suite au Britannique pour mener 5-3 avant de conclure sur son service et s’imposer dans ce troisième set décisif. Physiquement, Tsonga est au top. Et ça fait tout de suite la différence.

Jo-Wilfried Tsonga (FRA) plays a forehand against Andy Murray (GBR) on day five of the Rogers Cup (Reuters)

Jo-Wilfried Tsonga (FRA) plays a forehand against Andy Murray (GBR) on day five of the Rogers Cup (Reuters)Reuters

0
0