Panoramic

Andy Murray pulvérise Kei Nishikori pour rejoindre Novak Djokovic

Murray est prêt pour le défi Djokovic
Par AFP

Le 16/08/2015 à 03:48Mis à jour Le 16/08/2015 à 08:10

MASTERS 1000 MONTREAL - Andy Murray n'a pas fait dans la dentelle cette nuit à Montréal. Le Britannique a balayé 6-3, 6-0 un Kei Nishikori totalement dépassé. Murray rejoint ainsi Novak Djokovic en finale. Le choc promet de faire des étincelles.

Andy Murray a donné une leçon samedi au Japonais Kei Nishikori, battu 6-3, 6-0 en demi-finale du Masters 1000 de Montréal, et disputera la victoire du tournoi canadien à Novak Djokovic. Si la veille, face à l'ex-N.1 mondial Rafael Nadal, c'était Nishikori qui avait fait une démonstration de force, le N.5 mondial n'a fait samedi que subir les attaques de l'Écossais, auteur de coups droits inspirés et de montées au filets déterminantes.

D'entrée de jeu, Murray a pris le service du Japonais au terme d'une bataille d'amorties au filet. Nishikori a répliqué et breaké à son tour, mais c'est Murray qui a eu le dernier mot, remportant la première manche 6-3. Après avoir cédé une fois encore son service d'entrée de deuxième set, Nishikori a complètement perdu pied et multiplié les fautes directes, tandis que le N.3 mondial relançait chaque coup droit appuyé et ne cédait rien au filet.

Numéro 2 mondial lundi

Résultat, un cinglant 6-0 pour finir et une demi-finale qui n'aura durée que 66 minutes. Murray a réussi au total pas moins de six breaks dans cette rencontre à sens unique. Nishikori est apparu un peu juste physiquement pour rivaliser, ce que le Japonais, tombeur de Nadal au tour précédent, a confirmé. "Je suis fatigué. Depuis deux jours, j'ai un peu mal partout et aujourd'hui, je n'ai pas pu m'exprimer à 100%, surtout après le premier set", a-t-il expliqué.

24 heures après avoir assuré sa place au Masters de Londres en fin de saison, Andy Murray s'offre une autre petite sucrerie à travers ce succès face à Nishikori : lundi, il occupera la deuxième place au classement ATP, ce qui ne lui était plus arrivé depuis exactement deux ans. Il égale son meilleure classement. "C'est sympa d'être à nouveau là, surtout après tout ce que j'ai connu l'année dernière", savoure l'Ecossais. Andy Murray va déloger Roger Federer et ce sera là un des enjeux du Masters 1000 de Cincinnati : celui qui quittera l'Ohio avec le fauteuil de N.2 sera assuré d'éviter Novak Djokovic jusqu'à la finale à New York...

0
0