Panoramic

ATP Metz - Gilles Simon bat Jo-Wilfried Tsonga en finale (6-4, 6-3)

Simon met fin au règne de Tsonga
Par Eurosport

Le 22/09/2013 à 16:06Mis à jour Le 22/09/2013 à 19:31

Déjà vainqueur en 2010, Gilles Simon a remporté de nouveau le titre ATP de Metz en battant le double tenant du titre, Jo-Wilfried Tsonga, dimanche (6-4, 6-3).

Jo-Wilfried Tsonga ne fera pas le triplé à Metz. Dimanche, le Manceau a vu Gilles Simon lui voler la vedette en perdant la finale de l'Open de Moselle (6-4, 6-3). Sans perdre un set de la semaine, le Niçois, seizième mondial, décroche son premier titre de la saison, le deuxième à Metz, et surtout le onzième de sa carrière, soit autant que Guy Forget. Après avoir perdu cinq matches de suite entre la finale d'Eastbourne, perdue devant Feliciano Lopez, et le Masters 1000 de Cincinnati, Simon refait un retour parfait sur le circuit ATP, lui qui a manqué l'US Open fin août en raison d'une blessure à la hanche.

Gilles Simon a vécu un dimanche après-midi ensoleillé sous la lumière artificielle de l’Expo-Parc de Metz. Dans cette finale cent pour cent tricolore, le Français a battu pour la première fois sur dur Jo-Wilfried Tsonga après cinq tentatives infructueuses. Plus mobile, Simon a rapidement fait la course en tête avec un premier break (2-1) avant de voir Tsonga revenir dans le match (4-4). Cela n’a pas empêché le Niçois de remporter la première manche (6-4) avant d'enfoncer le clou pour de bon dans la seconde (6-3). En une heure et onze minutes, il a mis fin aux deux ans de règne de Tsonga en Moselle et s’offre le scalp de son partenaire de Coupe Davis pour la première fois depuis avril 2012. "C'est une énorme 'perf' pour moi de battre Jo en finale. C'est un joueur exceptionnel", a réagi Simon à chaud.

Déjà mené un set à rien en quart et en demi-finale face à Kamke et à Mayer, Tsonga n’a pas su inverser la tendance cette fois-ci. Battu également en finale du double aux côtés de Nicolas Mahut face à Johan Brunstrom et Raven Klaasen (4-6, 6-7), le numéro un français a sans doute payé une trop grande débauche d’énergie pour sa grande rentrée sur le circuit après deux mois et demi de pause. Les deux joueurs comptaient le même nombre de titres (10) avant la rencontre. Gilles Simon prend donc un ascendant symbolique avec un onzième trophée en carrière, le premier depuis Bucarest en avril 2012. Mais égale ainsi son ancien capitaine de Coupe Davis, Guy Forget, devenant le deuxième joueur français les plus titrés du circuit ATP.

0
0