Panoramic

Open d'Australie dames 2014 - Na Li remporte le titre en battant Dominika Cibulkova en finale

Na Li, reine australe
Par Eurosport

Le 25/01/2014 à 11:20Mis à jour Le 25/01/2014 à 12:28

Un premier set accroché, un deuxième en guise de formalité... Na Li a pris le dessus sur Dominika Cibulkova (7-6, 6-0) en finale de l'Open d'Australie, samedi. C'est le deuxième titre du Grand Chelem pour la Chinoise, après celui conquis à Roland-Garros en 2011.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Na Li ne voulait pas connaitre à nouveau le goût si amer d'une défaite en finale. Battue aux portes du titre à Melbourne en 2011 (par Kim Clijsters) et 2013 (par Victoria Azarenka), à chaque fois en remportant pourtant la première manche, elle a balayé ses démons australiens samedi en remportant son premier titre sur la Rod Laver Arena. Perdre une finale majeure malgré le gain du premier set : une rareté en tennis féminin, mésaventure seulement vécue par une joueuse depuis huit ans... Na Li. Alors cette fois, en un peu plus d'une heure et demie, elle a pris le dessus sur Dominika Cibulkova (7-6, 6-0), qui disputait quant à elle sa première finale majeure. L'expérience a pesé de tout son poids dans cette rencontre, d'abord accrochée puis à sens unique.

Plus puissante que Cibulkova, une joueuse contre laquelle elle n'avait concédé qu'un set en quatre confrontations précédentes, la crispation de Na Li a entraîné un premier set décousu, où la Chinoise a pris les commandes pour mieux les relâcher aussitôt. Malgré un break initial (2-0, puis 3-1), elle s'est ainsi trouvée contrainte de servir pour rester dans le set à 5-4, face à une Cibulkova accrocheuse, jouant crânement sa chance... et capitalisant sur les 22 fautes directes adverses en l'espace de neuf jeux. Mais, bien aidée par un revers long de ligne qui était à peu près la seule arme fonctionnant correctement dans sa panoplie, Na Li est restée au contact pour décrocher un jeu décisif... dans lequel elle a rapidement pris le large (2-0, puis 4-1 et finalement 7-3). Au bout d'1h10 de jeu, elle tenait une nouvelle fois le premier set en finale à Melbourne. Et ce coup-ci, le plus dur était bel et bien fait.

Fin en queue de poisson pour Cibulkova

Connue pour ses qualités de déplacement et sa faculté à contrer la puissance adverse - Cibulkova pose notamment beaucoup de problèmes à des joueuses comme Maria Sharapova et Victoria Azarenka - la Slovaque possède en revanche une faiblesse béante : sa seconde balle de service. Enfin relâchée par le gain du premier set, Li Na s'est engouffrée dans cette brèche. Bloquée à 22% de points remportés derrière son second service, coupable de 7 doubles fautes au total, Cibulkova a perdu pied sur ses engagements et a commencé à reculer devant la puissance de frappe adverse. Baladée à l'échange par le métronome Na Li, la chance de la Slovaque, qui à 24 ans disputait sa première finale majeure, était passée : ce tournoi de rêve qui l'a vu éliminer quatre joueuses mieux classées qu'elle - Suarez Navarro (16e), Halep (11e), Sharapova (3e) et Radwanska (5e) - s'est achevé en queue de poisson, sur une "bulle" infligée par Li Na dans le deuxième acte.

A un mois de fêter ses 32 ans, la protégée de Carlos Rodriguez (entraîneur historique de Justine Hénin) remporte le second titre du Grand chelem de sa carrière. Passée à un point de la défaite au troisième tour contre Lucie Safarova, elle rejoint Monica Seles (1991), Jennifer Capriati (2001) et Serena Williams (2003, 2005) dans le cercle des championnes de l'Open d'Australie ayant écarté une balle de match en chemin. Et même si son adversaire la mieux classée sur la route du titre fut Ekaterina Makarova, 22e à la WTA, cette victoire n'est que justice. Une récompense des états de service de Na Li à Melbourne.

0
0