OPEN D'AUSTRALIE - Finale juniors garçons
Alexandre Sidorenko (FRA) bat Nick Lindahl (AUS) 6-3, 7-6 (7/4)
Les jeunes français aiment décidément la chaleur de Melbourne. Après Georges Goven en 1965, Julien Jeanpierre en 1998, Clément Morel en 2002 et Gaël Monfils en 2004, Alexandre Sidorenko est devenu le cinquième Français a remporté l'Open d'Australie en juniors. A 17 ans, le joueur du TC Paris a réalisé un match solide pour venir à bout de joueur local, Nick Lindahl, en finale.
Australian Open
Federer a dû se battre
30/01/2006 À 20:30
Malmené dans le deuxième set après avoir largement dominé les débats dans le premier (6-3), Sidorenko a trouvé les ressources mentales pour revenir. Et après avoir été mené 5-2, le Tricolore a bouclé la finale en deux manches. "Depuis le début du deuxième set, j'étais très fatigué. Ça fait trois semaines qui je suis en Australie et que j'accumule les matches", a expliqué le natif de Saint-Pétersbourg, arrivé en France à l'âge de quatre ans. Il remporte ainsi son premier succès en Grand Chelem.
Avec ce trophée, Alexandre Sidorenko explose au grand jour. Il avait jusqu'ici décidé de privilégier les tournois Futures et Challengers, circuits secondaires gérés par l'ATP, aux détriments des tournois ITF de la Fédération internationale. Et c'est grâce à un statut de "spécial exempt" qu'il a pu participer à cet Open d'Australie alors qu'il ne pointe qu'à la 130e place du classement juniors.
Muster comme modèle
Entraîné par son père, qui était le coach de l'équipe d'URSS de handball championne olympique 1988, le triple champion de France individuel (minimes, cadets et juniors) est en étroite collaboration avec la FFT. Dernièrement il s'est entraîné avec Richard Gasquet et Gaël Monfils et était du voyage à Val Thorens, où les meilleurs français ont peaufiné leur condition physique en fin d'année dernière.
La victoire à Melbourne lui a mis l'eau à la bouche et Alexandre Sidorenko vise maintenant la victoire en juniors dans son tournoi préféré, Roland-Garros. Quand il était petit, ce sont entre autres les exploits de l'Autrichien Thomas Muster, vainqueur en 1995 sur la terre battue parisienne, qui l'ont inspiré."C'était un mur", se souvient-il. Alexandre Sidorenko est lycéen en terminale S, mais avoue qu'il s'apprête à "mettre une croix sur le bac" pour cette année. Concernant le tennis, il va "continuer à bosser et ne pas prendre la grosse tête".
AUTRES RESULTATS
. Finale juniors filles
Anastasia Pavlyuchenkova (RUS/N.4) bat Caroline Wozniacki (DEN/N.1) 1-6, 6-2, 6-3
. Double mixte (finale):
Mahesh Bhupathi (IND)/Martina Hingis (SUI) battent Daniel Nestor (CAN)/Elena Likhovtseva (RUS/N.6) 6-3, 6-3
Australian Open
Baghdatis: "Je vais rester simple"
30/01/2006 À 08:45
Australian Open
Federer, et de sept !
29/01/2006 À 16:00