OPEN D'AUSTRALIE - FINALE DAMES

Maria Sharapova (RUS/N.5) bat Ana Ivanovic (SRB/N.4) 7-5, 6-3

Open d'Australie
Un record pour les Bleus
20/01/2009 À 11:38

La finale dames de l'Open d'Australie promettait frou-frou féroces et vapeurs en tout genre, elle a finalement accouché d'une finale étouffante. Dans des conditions à nouveau caniculaire sur le Rod Laver Arena, en pleine après-midi, c'est l'explosive Maria Sharapova qui a tiré ses marrons du feu. Sans perdre un set de la quinzaine, elle a fait oublié sa déroute de l'an passé (écrasée en finale par Serena Williams) en s'imposant pour la première fois en Australie. C'est son troisième titre du Grand Chelem, chacun sur des tournois différents (après Wimbledon en 2004 et l'US Open en 2006). La Sibérienne a donc survolé le tournoi mais a été plus laborieuse en finale.

Si les deux demoiselles possèdent un style de jeu similaire, Sharapova sait pour l'instant tout faire un petit peu mieux qu'Ivanovic. Moins percutante et régulière au service que d'habitude, la Russe a mieux tenu la balle dans l'échange. La Serbe avait dit être impressionnée lors de sa première expérience en finale d'un Grand Chelem, l'année dernière à Roland-Garros, elle a encore perdu une partie de ses moyens samedi alors qu'elle était à portée de la première manche. Elle a ainsi commis 33 fautes directes contre 15 seulement pour Sharapova. Pendant ce temps, cette dernière balayait allégrement le court de ses coups droits gagnants.

Première Russe à s'imposer à Melbourne

"C'est décevant parce que j'ai eu ma chance dans le premier set", convient Ana Ivanovic. Je me suis battue. Je n'ai pas été assez bonne en coup droit, j'ai fait de grosses fautes dans les moments importants. J'étais à l'aise et pas nerveuse du tout. J'ai assez bien servi. C'est une adversaire difficile à jouer, elle a vu que j'avais des problèmes en coup droit et elle en a profité. Je savais que je devais être agressive et en jouant comme ça on s'expose à faire des fautes." A 3-3 dans la seconde manche, la Serbe force un peu ses coups et perd son engagement. Le match, équilibré jusque-là, bascule définitivement en faveur de la Russe.

Ivanovic, qui sera pourtant N.2 mondiale lundi, estime être encore dans la peau de l'apprentie : "Je vais apprendre encore de cette expérience, même si ça fait un peu mal. Elle avait plus l'habitude que moi de ce genre de situation. Je me suis beaucoup mieux comportée que lors de la finale de Roland-Garros l'année dernière. Je suis jeune et j'espère avoir encore beaucoup de finales de Grand Chelem à jouer. J'apprends à m'endurcir."

Maria Sharapova n'en est plus là. La beauté papier-glacé de la Russe, la première de ce pays à remporter l'Open d'Australie, n'a jamais fondu sous les projecteurs. A genoux après la balle de match, à peine une larme dans l'oeil, elle savoure son retour aux affaires : "Le speaker a dit que j'avais été près de la victoire l'année dernière, mais ce n'est pas vrai car je n'avais gagné que trois jeux. Si on m'avait dit au milieu de l'année dernière que j'allais gagner ce tournoi, j'aurais dit que ce n'était même pas la peine d'y penser", a-t-elle expliqué en recevant son trophée. Le moment fort de son parcours est indéniablement sa remarquable victoire sur Justine Henin en quarts de finale. Des performances qui ne lui permettront pas de progresser au classement WTA. Malgré ce 17e titre, Sharapova va rester pour le moment N.5 mondiale.

LES DECLARATIONS D'APRES-MATCH

Maria Sharapova : "C'est superbe. Parfois c'est si dur de travailler sans savoir quand ça va payer. J'ai voulu aller chercher les points plutôt qu'attendre qu'elle me les donne. La chaleur ne m'a pas gênée du tout. Je me suis entraînée à Singapour avant et il faisait très chaud aussi. Rien ne pouvait m'empêcher de faire ce que j'avais à faire pour gagner ce match. J'ai été à deux points de perdre le premier set, mais finalement ça lui a échappé. Est-ce que c'est l'expérience? Je ne sais pas mais je suis restée calme et j'ai fait ce qu'il fallait. J'avais un tableau difficile, le plus dur que j'aie jamais eu dans un Grand Chelem. L'année dernière au milieu j'avais beaucoup de pensées négatives, si on m'avait dit à ce moment-là que j'en serais quelques mois plus tard là où j'en suis maintenant je ne l'aurais pas cru."

LES STATISTIQUES DE LA RENCONTRE

Durée du match: 1h 31
Statistiques : Sharapova / Ivanovic

1er service : 54% / 60%
Aces : 1 / 3
Doubles fautes : 3 / 4
Points gagnés sur 1re balles : 89% / 62%
Points gagnés sur 2e balles : 70% / 50
Points gagnants (services inclus) : 16 / 14
Coups droits gagnants : 10 / 5
Revers gagnants : 1 / 5
Fautes directes : 15 / 33
Fautes en coup droit : 7 / 15
Fautes en revers : 5 / 13
Balles de break/breaks : 4/9 - 1/2
Montées/points au filet : 8/10 - 7/12
Total de points gagnés : 70 / 50

LE PALMARES DES DIX DERNIERES ANNEES

2008: Maria Sharapova (RUS)
2007: Serena Williams (USA)
2006: Amélie Mauresmo (FRA)
2005: Serena Williams (USA)
2004: Justine Henin-Hardenne (BEL)
2003: Serena Williams (USA)
2002: Jennifer Capriati (USA)
2001: Jennifer Capriati (USA)
2000: Lindsay Davenport (USA)
1999: Martina Hingis (SUI)

>Donnez votre avis sur le BLOG : Open d'Australie, par Ace 2008

Open d'Australie
Chardy en pleine nuit
20/01/2009 À 10:30
Open d'Australie
Nadal cherche le bon rythme
17/01/2009 À 12:15