Que vous inspire cette finale de Jo-Wilfried Tsonga ?
CEDRIC PIOLINE: Il peut être fier de son parcours. On peut regretter la balle de break qu'il obtient à 5-5 au 4e set. Mais pour une première finale du Grand Chelem, c'est plus que bien. Il va faire un grand bond au classement. Ça va lui ouvrir beaucoup de perspectives. Il y a bien sûr des enseignements à tirer de cette défaite. Il saura le faire avec Eric, son entraîneur. Novak Djokovic était un peu au-dessus, il faut le reconnaître.
Cela s'est joué à l'expérience ?
Open d'Australie
Tsonga-Djokovic, c'est inédit !
26/01/2008 À 13:15
Après le 1er set, Novak Djokovic a su réagir énergiquement.
Ça a été l'un des tournants du match. Peut-être par manque d'expérience, Jo n'a pas réussi à répondre à cette agression et il a mis du temps à revenir dans le match. Son esprit est même parti un peu de cette finale.
Où s'est faite la différence ?
Pour le moment, Novak est plus complet que Jo. Il a plus l'habitude de ce genre de match. Depuis une grosse année, il est régulier au plus haut niveau. Sa faculté à jouer les coups le long de la ligne est phénoménale. Il a un formidable coup d'œil et un bel esprit guerrier. Mais Jo va progresser en continuant à rencontrer des joueurs de ce calibre et en disputant des matches à très fort enjeu. Je le répète : l'expérience de cette finale, même si elle est perdue, lui sera très profitable pour les années à venir. Il en jouera d'autres.
Open d'Australie
Un record pour les Bleus
20/01/2009 À 11:38
Open d'Australie
Chardy en pleine nuit
20/01/2009 À 10:30