Eurosport

Les Français voient haut

Quatre garçons, quel avenir?
Par Eurosport

Le 13/01/2012 à 23:44Mis à jour Le 14/01/2012 à 15:38

Deuxième volet de notre présentation de l'Open d'Australie. Après les surprises potentielles du tableau masculin, nous nous penchons sur les quatre meilleurs joueurs français. Tsonga, Simon, Monfils et Gasquet arrivent à Melbourne avec des ambitions diversement élevées.

Il y a deux ans, ils ont été surnommés les Mousquetaires. Sans doute un peu abusivement. Mais à l'aube de cette saison 2012, Jo-Wilfried Tsonga, Gilles Simon, Gaël Monfils et Richard Gasquet continuent de porter le tennis français. Tous sont installés dans le Top 20 et même le Top 10 pour Tsonga. A Melbourne, ils comptent parmi les outsiders.

Eurosport

Où il en est:
Deuxième meilleur joueur du dernier trimestre 2011 derrière Roger Federer, Tsonga a attaqué 2012 tambour battant en remportant le tournoi de Doha. A cheval sur deux années civiles, il a désormais atteint la finale de quatre des cinq derniers tournois où il était engagé, récoltant deux titres. Aux portes du Top 5 mondial, le Manceau a accumulé un capital confiance précieux. Il affiche toujours de sérieuses lacunes dans le domaine défensif, mais la qualité de son service en fait un danger permanent pour n'importe quel adversaire. L'incontestable leader du tennis français, c'est lui.

Son tableau:
Après un début potentiellement dangereux face à Istomin, il devrait atteindre les huitièmes sans trop de problèmes face à Simon ou Nishikori, avant de défier Murray en quarts.

La stat – 11:
Lors de ses 15 derniers tournois du Grand Chelem, JWT a été présent à 11 reprises en deuxième semaine (au moins en huitièmes de finale). Depuis sa défaite au premier tour à Melbourne en 2007, il n'a jamais été éliminé avant le troisième tour.

La question:
On le sait capable de battre n'importe qui en Grand Chelem. Mais peut-il enfin enchaîner deux ou trois victoires majeures dans un tournoi de cette envergure?

________________________________________________________________________________

AFP

Où il en est:
Nous l’avions quitté sur les rotules à Paris-Bercy, battu dès son entrée en lice par Lopez. Après des matches d’exhibition entre la Réunion, la Barbade et Abou Dabi et beaucoup de travail physique en décembre, nous l’avons retrouvé beaucoup plus inspiré et fringant à Doha. Il a atteint la finale en dominant Nadal en demie, avant de s’incliner face à Tsonga.

Son tableau:
Son premier test se situera au 3e tour face à Troicki, qu'il vient de battre. Ensuite s’annoncerait Murray en huitièmes.

La stat – 3:
Depuis 2009, il n’a plus réussi à enchaîner trois victoires à l’Open d’Australie. Il y a trois ans, il y était parvenu avant d’abandonner face à Simon en huitièmes.

La question:
Aura-t-il une saison pleine épargnée par les blessures?

________________________________________________________________________________

Eurosport

Où il en est:
Il était vraiment temps que 2011 se termine pour Gilles Simon. Après un US Open correct (défaite en huitièmes de finale), le Niçois a vécu une fin de saison cauchemardesque, remportant un seul match sur ses cinq derniers tournois. Heureusement, 2012 a débuté sous de meilleurs auspices. A Brisbane, sans être brillant, Simon a atteint les demi-finales. La première fois depuis Flushing qu'il gagnait trois matches dans un même tournoi. Mais il manque sans doute encore de repères.

Son tableau:
Vraiment pas simple. Certes, il a hérité d'un qualifié au premier tour. Mais ensuite, il pourrait jouer Benneteau, en confiance après sa belle semaine à Sydney, puis Nishikori au troisième tour. Trop de pièges pour penser, déjà, à un éventuel huitième contre Tsonga.

La stat - 1:
Gilles Simon n'a atteint qu'une seule fois les quarts de finale en Grand Chelem. C'était à Melbourne, en 2009. Il a perdu trois fois en huitièmes et… neuf fois au troisième tour.

La question:
A-t-il tourné pour de bon le dos à son catastrophique dernier trimestre 2011?

________________________________________________________________________________

AFP

Où il en est:
Gasquet a passé l’hiver à se préparer physiquement à Roland-Garros. Il a ensuite débuté sa saison 2012 en Hopman Cup à Perth, compétition par équipe mixte, aux côtés de Marion Bartoli avec qui il a atteint la finale. Il a remporté deux matches en simple face à Wu Di et face à Verdasco et perdu face à Berdych. Il s’est ensuite rendu à Sydney où il a chuté en quart de finale face à l’Ouzbek Denis Istomin en deux manches.

Son tableau:
Promis à Seppi au 1er tour, il devrait avoir un match piège face à Youzhny dès le 2e tour, avant de viser Tipsarevic au 3e, puis éventuellement Ferrer en huitièmes.

La stat – 4:
En huit participations, Richard Gasquet a perdu quatre fois au 1er tour de l’Open d’Australie.

La question:
Après deux saisons de reconstruction depuis son "affaire", parviendra-t-il à retrouver son niveau?

SUIVEZ L'OPEN D'AUSTRALIE EN DIRECT SUR EUROSPORT PLAYER ET SUR L'ANTENNE D'EUROSPORT !

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0