AFP

Open d'Australie 2013 - Marion Bartoli bloque encore à Melbourne

Bartoli bloque encore
Par Eurosport

Le 18/01/2013 à 06:48Mis à jour Le 18/01/2013 à 12:49

Nouvelle déception pour Marion Bartoli à Melbourne. Au troisième tour ce vendredi, la numéro un française a chuté contre la Russe Ekaterina Makarova, face à qui elle n'avait encore jamais perdu (7-6, 3-6, 4-6). Une contre-performance à la hauteur des prétentions de la Tricolore qui quitte l'Australie en fin de première semaine pour la quatrième saison de suite.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Ce n'est encore cette année que Marion Bartoli fera un bon parcours à l'Open d'Australie. Vendredi, la numéro un française a été éliminée par la Russe Ekaterina Makarova, 19e mondiale (6-7, 6-3, 6-4). Cette Russe, qui n'avait encore jamais battu la Française, a brillamment renversé son adversaire pour signer sa place en seconde semaine de Melbourne pour la troisième année consécutive. Bartoli, de son côté, voit son parcours s'arrêter brusquement pour la quatrième fois de suite, scellant la fin de toute présence tricolore en huitième de finale. Depuis son quart de finale en 2009, la onzième joueuse mondiale bute encore au troisième tour, comme l'an passé.

Marion Bartoli était déjà la seule Française au troisième tour et aussi la dernière à avoir atteint les huitièmes de finale à Melbourne, en allant jusqu'en quarts en 2009. Ces chiffres soulignent une nouvelle fois les difficultés du tennis féminin français qui, hormis Bartoli, a sévèrement piqué du nez depuis le départ à la retraite d'Amélie Mauresmo, victorieuse en 2006 en Australie. Kristina Mladenovic et Caroline Garcia, 19 ans, peinent encore à confirmer les espoirs placés en elles, même si la première a mis la nez à la fenêtre avec un deuxième tour à Melbourne, la première ayant été éliminée d'entrée.

Aucune Française en huitième de finale depuis 2009

"Le circuit est de plus en plus dur, il y a beaucoup de filles qui jouent bien", a estimé Bartoli, seule Française du Top 40 mondial. Vendredi, l'Auvergnate a "tout donné sur le plan mental" mais son niveau de jeu était "trop insuffisant" pour espérer mieux face à Makarova, 19e mondiale et quart de finaliste sortante, contre qui elle avait pourtant gagné leurs deux précédentes rencontres en ne perdant à chaque fois que deux jeux.

"Je n'ai pas bien joué du tout, mais j'ai essayé de me battre avec les moyens du bord", a insisté Bartoli qui a réussi deux remontées fantastiques, pour gagner le premier set après avoir été mené 5-3, 40-0 et pour revenir de 5-0 à 5-4 dans le troisième en sauvant trois balles de match. Mais ses 43 fautes directes et ses treize double-fautes l'ont finalement empêchée d'aller plus loin, et le tennis féminin français avec.

0
0