AFP

Victoria Azarenka remporte son deuxième Open d'Australie face à Na Li

Azarenka résiste à tout
Par Eurosport

Le 26/01/2013 à 12:16Mis à jour Le 26/01/2013 à 16:07

Au terme d'une finale très tendue, Victoria Azarenka a remporté son deuxième titre du Grand Chelem à l'Open d'Australie en dominant Na Li, samedi à Melbourne. Cette victoire lui permet également de conserver sa couronne de numéro un mondiale.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Victoria Azarenka s'est vu perdre plusieurs fois. Malgré un faible niveau de jeu et une partie complètement décousue qui a failli lui échapper à maintes reprises, la Bélarusse a finalement résisté à Na Li en finale de Melbourne pour s'offrir son deuxième titre du Grand Chelem samedi, un an après son premier sacre (4-6, 6-4, 6-3). En conservant ce titre prestigieux, la Bélarusse garde également la main sur sa couronne de numéro un mondiale, qu'aurait pu récupérer Serena Williams en cas de défaite. Mais Na Li n'a pas réussi son coup de Roland-Garros 2011 en destituant la tenante du titre. La Chinoise encaisse même sa deuxième défaite en finale ici-même, après avoir été battue par Kim Clijsters en 2011. A bientôt 31 ans, la lauréate, victorieuse de son premier majeur à Roland-Garros en 2011, ne sera pas encore la joueuse la plus âgée à remporter un titre du Grand Chelem.

Victoria Azarenka n'était pourtant pas dans un bon jour. Très nerveuse, la Bélarusse a plus multiplié les fautes grossières que les jolis points. Il lui a fallu un quart d'heure avant de marquer son premier coup gagnant. Et trente-trois minutes pour remporter son propre jeu de service. Na Li aurait même pu plier le premier set plus rapidement si elle n'avait pas laissé son adversaire revenir dans une partie où les breaks ont été nombreux : sept en dix jeux (seize sur trente jeux sur l'ensemble du match !). Il faut dire que les pourcentages de réussite derrière les premières balles n'ont pas volé très haut : 46% pour Li et 43% pour Azarenka. Avec en plus une seconde balle laissée au vestiaire, la Bélarusse n'a jamais eu la possibilité de remporter le premier acte qu'elle a même concédé sur une double faute.

Chutes et crispation

Un peu plus incisive sur ses mises en jeu, Na Li a su limiter la casse jusqu'au début de la deuxième manche où la Chinoise s'est crispée davantage. Elle a concédé son service deux fois de suite et vu Azarenka mener 3-0. Un contre-pied malheureux a failli écourter la finale, Na Li finissant au sol une première fois avec une vive douleur à la cheville. Mais il en fallait plus pour empêcher la Chinoise de reprendre. Après un bandage posé, lors d'un temps mort médical qui ne fera pas polémique cette fois-ci, la sixième joueuse mondiale a refait son retard en revenant à quatre jeux partout et a même eu l'occasion de passer en tête dans cette deuxième manche, avant qu'Azarenka ne se fasse violence. Au bord de la défaite, la numéro un mondiale s'est reprise à temps pour faire perdre à son adversaire son premier set de la quinzaine. Puis finalement le match.

Getty Images

Concentrée, finalement plus relâchée, Azarenka a su garder le contrôle de ce match qui lui a pourtant filé plusieurs fois entre les doigts. Malgré un public peu vraiment derrière la tenante du titre, la numéro un mondiale a montré qu'elle a les épaules pour résister à la pression. La voici double vainqueur à Melbourne. Cela valait bien quelques larmes pour évacuer cela et apprécier ce nouveau succès qui aura été bien plus difficile à conquérir que l'an passé face à Maria Sharapova, balayée 6-3, 6-0. Elle devient au passage la deuxième joueuse sur les 25 derniers tournois du Grand Chelem à remporter la finale après avoir perdu le premier set. La précédente était Kim Clijsters encore à Melbourne. Face à Na Li.

0
0