Panoramic

Open d'Australie 2015 : Stanislas Wawrinka bat Kei Nishikori en trois sets

Net et sans bavure, Wawrinka a croqué Nishikori

Le 28/01/2015 à 07:20Mis à jour Le 28/01/2015 à 08:35

Stanislas Wawrinka s'est qualifié pour les demi-finales de l'Open d'Australie 2015 en battant Kei Nishikori en trois manches, 6-3, 6-4, 7-6. Le Suisse, tenant du titre, affrontera Novak Djokovic ou Milos Raonic en demi-finales.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Stanislas Wawrinka est vraiment comme chez lui à Melbourne. Vainqueur ici-même de son premier et à ce jour unique titre du Grand Chelem, le Suisse se hisse à nouveau dans le dernier carré. Face à Kei Nishikori, qui l'avait stoppé après un match épique en quarts de finale du dernier US Open, il a nettement haussé son niveau de jeu pour s'imposer en trois sets (6-3, 6-4, 7-6) en à peine plus de deux heures. Digne de son statut de tenant, Wawrinka peut clairement envisager une nouvelle couronne australienne s'il maintient ce niveau de tennis d'ici la fin de la semaine.

Si ce fut de l'excellent Wawrinka, Kei Nishiori, en revanche, n'a jamais semblé dans le rythme d'un match qu'il a constamment subi. Et chaque fois que le Japonais a tenté de mettre un peu plus de gomme pour inverser la tendance, il s'est heurté à un mur. Comme dans cette fin de seconde manche. Lorsque Wawrinka, jusqu'alors nettement au-dessus, a servi pour mener deux manches à rien à 6-3, 5-4, Nishikori a augmenté le volume, se procurant trois balles de debreak. Mais le Vaudois, exceptionnel, particulièrement au service, a su serrer le jeu pour écarter le danger et boucler son jeu, et le set.

Grosse frayeur dans le tie-break

Idem en début de troisième set. Profitant d'une rare absence de Wawrinka, le finaliste du dernier US Open a démarré en trombe en chapardant les huit premiers points de la manche. On le croyait relancé. Mais là encore, Wawrinka, flairant le danger, a réagi aussi sec, prenant à son tour le service de son adversaire pour rétablir l'équilibre. C'est finalement au tie-break que cette histoire s'est réglée. Wawrinka s'y est d'abord montré exceptionnel, alignant les aces et les coups gagnants pour mener 6-1.

Dans un sursaut remarquable, conjugué à un brin de nervosité du côté helvétique, Kei Nishikori a alors écarté ces cinq balles de match. S'il avait pu aller au bout de ce renversement improbable pour glaner le jeu décisif et embarquer Wawrinka dans un 4e set, qui sait comment ce quart de finale aurait pu tourner... On ne le saura jamais. Une amortie dans le filet de Nishikori, suivie d'un 20e et dernier ace du "Stanimal" ont mis un terme définitif aux débats. Avec le jeu qui est le sien, la confiance qui est la sienne, Wawrinka peut tranquillement attendre le nom de son adversaire. Qu'il s'agisse de Djokovic ou de Raonic, il aura fort à faire pour marcher sur le tenant du titre.

0
0