AFP

Open d'Australie : Novak Djokovic en finale après sa victoire en 5 sets contre Stanislas Wawrinka

Djokovic a encore bataillé 5 sets contre Wawrinka, mais il a eu le dernier mot

Le 30/01/2015 à 12:59Mis à jour Le 30/01/2015 à 14:05

Novak Djokovic disputera sa cinquième finale de l'Open d'Australie dimanche, face à Andy Murray. Le Serbe a battu Stanislas Wawrinka en cinq sets vendredi (7-6, 3-6, 6-4, 4-6, 6-0) après une nouvelle bataille en cinq manches, d'une qualité moindre toutefois que lors des derniers duels entre les deux hommes.

Eurosport Player : Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Novak Djokovic à Melbourne, c’est une histoire qui redémarre. Quadruple vainqueur déchu l’an passé par Stan Wawrinka, le Serbe a retrouvé le chemin de la finale de l’Open d’Australie en dominant son bourreau de l’an passé. Comme lors de leurs trois derniers face-à-face en Grand Chelem, le Serbe et le Suisse ont livré un combat en cinq sets pour se départager. Et cette fois-ci, c’est le numéro un mondial qui a eu le dernier mot en s’imposant vendredi 7-6, 3-6, 6-4, 4-6, 6-0 après 3h30 de jeu. Dimanche, Djokovic jouera sa cinquième finale australienne face à Andy Murray.

Malgré deux sets perdus dans ce match – ses deux premiers de la quinzaine – Djokovic a toujours su maîtriser cette partie face au tenant du titre. Brouillon, peu avare en fautes directes (69 sur l’ensemble du match pour 42 coups gagnants), Wawrinka n’a pas donné le sentiment de pouvoir renverser le numéro un mondial, comme il avait réussi à le faire l’an passé en quart de finale. C’est pourtant lui qui a pris le jeu de service du Serbe en premier dans cette partie, avant que le Serbe ne débreake sur jeu blanc et n’enlève la première manche au jeu décisif (7/1).

Cinq finales, comme Federer et Edberg

Le mérite de Wawrinka a été de sauter sur la moindre occasion pour revenir dans la partie. En convertissant la seule balle de break obtenue, le quatrième mondial s’est adjugé la deuxième manche sur le seul mauvais jeu de service adverse. Leçon retenue dans la troisième manche dans laquelle le numéro un mondial prenait rapidement ses aises (3-0). Malgré un retour du Suisse, Djokovic empochait le set 6-4 sur la 21e faute directe du set de son adversaire, avant de temporiser.

Incapable de tuer la partie, Djokovic s’enferrait alors dans un jeu de défense… au point de ne faire aucun coup gagnant dans la quatrième manche ! Un set qu’il a tout de même failli remporter en breakant en premier, avant que Wawrinka ne le double sur la ligne et s’offre une nouvelle bataille en cinq sets. Après 12-10 en huitième de finale australien 2013 et 9-7 en quart de l’édition 2014, on pouvait s’attendre à tout avec ces deux champions… Tout sauf à un pétard mouillé.

Mais c’est finalement sur une issue improbable et un score à sens unique que Djokovic a plié cette rencontre 6-0 pour s’offrir sa cinquième finale à Melbourne, comme Stefan Edberg et Roger Federer. Dimanche, il faudra un exceptionnel Andy Murray pour empêcher le Serbe de soulever son cinquième trophée en Australie et son huitième en Grand Chelem. Wawrinka, en tenant du titre déchu, sortira du Top 5 mondial pour échouer au neuvième rang la semaine prochaine.

0
0