Panoramic

Simon s'est accroché mais ça n'a pas suffi

Simon s'est accroché mais ça n'a pas suffi
Par Eurosport

Le 21/01/2017 à 11:13Mis à jour Le 21/01/2017 à 13:51

OPEN D'AUSTRALIE - C'est fini pour Gilles Simon à Melbourne. Le Français s'est accroché tant qu'il a pu face à Milos Raonic, mais le numéro 3 mondial a logiquement dominé le Niçois en quatre manches (6-2, 7-6, 3-6, 6-3). Le Canadien affrontera Roberto Bautista Agut en huitièmes de finale.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Milos Raonic a brisé la bonne résistance de Gilles Simon, finalement battu en quatre sets (6-2, 7-6 (7/5), 3-6, 6-3) samedi à Melbourne, et s'est qualifié pour les huitièmes de finale de l'Open d'Australie. Raonic s'est laissé entraîner dans une quatrième manche alors qu'il avait fait le break dans la troisième. Après un moment d'agacement, il s'est ressaisi pour conclure en 2 heures et 35 minutes. Le Canadien a réussi 21 aces. Il affrontera en huitièmes de finale l'Espagnol Roberto Bautista, 14e mondial.

Vidéo - 21 aces et 55 coups gagnants : Raonic a été intraitable face à Simon

02:31

"Je sors très déçu parce que j'étais à l'aise sur beaucoup de choses. Je bougeais très bien, je frappais très bien. Je me sentais fort sur le terrain, je me sentais dur à battre. Il y avait la place pour faire un peu mieux", a dit le Français. "Milos a cette arme extraordinaire au service, en première et en deuxième, qui lui permet d'imprimer le rythme qu'il veut. Il arrive à mettre une pression constante. On n'a pas le temps de trouver son rythme", a-t-il ajouté.

"Quand l'échange était lancé du fond, c'était très compliqué pour lui parce que je me sentais bien, j'étais en rythme dans toutes mes frappes. Quand il n'avait pas l'ascendant sur le premier coup de raquette, que ce soit le service ou le retour, il n'a pas gagné beaucoup de points", a remarqué le Français, qui va rester en Australie pour se tenir à disposition de Yannick pour une éventuelle sélection pour la Coupe Davis. Raonic, demi-finaliste l'an passé, affrontera en huitièmes de finale l'Espagnol Roberto Bautista, 14e mondial.

0
0