Getty Images

Alexander Zverev éliminé au 3e tour par Hyeon Chung (5-7, 7-6(3), 2-6, 6-3, 6-0)

Zverev s'effondre à nouveau

Le 20/01/2018 à 08:38Mis à jour Le 20/01/2018 à 12:34

OPEN D'AUSTRALIE - C'est terminé pour Alexander Zverev. Le 4e mondial a pris la porte à la surprise générale dès le 3e tour, samedi à Melbourne, après sa défaite en cinq sets face à Hyeon Chung (5-7, 7-6(3), 2-6, 6-3, 6-0). Le 59e mondial affrontera Novak Djokovic au prochain tour.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Cela va commencer à devenir problématique pour Alexander Zverev. Si le 4e mondial n'a encore que 20 ans et que l'avenir est plus que jamais devant lui, sa nouvelle explosion psychologique au 3e tour de l'Open d'Australie, survenue samedi à Melbourne, lui a nouveau coûté de disparaître très tôt dans un tournoi du Grand Chelem. En onze participations en Majeurs depuis Wimbledon 2015, Zverev n'a réussi à atteindre les huitièmes qu'à une seule reprise lors du dernier Wimbledon. Vu le tennis qu'il y a chez ce garçon, vous comprendrez aisément toute la complexité du tennis.

Battu en cinq manches par le Sud-Coréen Hyeon Chung (5-7, 7-6(3), 2-6, 6-3, 6-0), l'Allemand s'est une nouvelle fois battu tout seul comme un grand et va manquer l'opportunité d'éventuellement croiser le fer avec Novak Djokovic - qui a battu Albert Ramos Viñolas lors de la night session - en huitième de finale. C'est dommage, ce huitième potentiel avait tout d'un bon test pour les deux hommes. Il n'en sera rien.

Zverev a perdu son tennis

Alors qu'il menait deux manches à une face à un bon Hyeon Chung, très bon tactiquement mais en-dessous de lui pendant une grosse partie de la rencontre, la tête de série N.4 a littéralement implosé, perdu son tennis, et laissé le match à son adversaire qui n'a concédé que trois petits jeux dans les deux dernières manches. Avec un 6-0 encaissé dans le 5e set, Zverev a montré l'étendue de ses problèmes dans les matches en format trois sets gagnants.

Vidéo - Pendant son match, Zverev s'est plaint de la luminosité

01:56

Avant de se décomposer, Zverev avait produit son tennis pendant trois manches. Fort derrière son service, bon en retour, inspiré en coup droit, l'Allemand a déployé son jeu avec aisance et en patron. S'il a connu une baisse de régime au tout début de la deuxième manche, bien exploitée par Chung, constant et toujours menaçant, le joueur d'Hambourg n'avait laissé aucun indice d'une éventuelle disparation subite des débats. Surtout après avoir tout bien fait lors de la 3e manche, gagnée 6-2 et avec une certaine marge.

Zverev a perdu un match qu'il n'aurait pas dû perdre, certes. Mais on ne va pas minimiser une seconde ce qu'a fait Hyeon Chung. Très bon en fin de saison dernière où il avait remporté le Masters NextGen et accroché Rafael Nadal au Rolex Paris Masters, le 58e mondial a produit un tennis inspiré et intelligent pour aller chercher la victoire. Excellent côté revers, solide mentalement, notamment dans le 4e set où il a bataillé de longues minutes pour préserver son engagement (à 2-0), le joueur de 21 ans s'est offert le plus beau succès de sa jeune carrière en y mettant les formes. Pas un acte de naissance, mais on en est pas loin.

Alexander Zverev lors de l'Open d'Australie 2018
0
0