Getty Images

Grigor Dimitrov bat Nick Kyrgios en quatre sets

Dimitrov a éteint Kyrgios et la Rod Laver Arena

Le 21/01/2018 à 13:34Mis à jour Le 21/01/2018 à 14:54

OPEN D'AUSTRALIE - Grigor Dimitrov a refroidi la Rod Laver Arena dimanche en éliminant le héros local Nick Kyrgios. Un peu plus constant sur l'ensemble du match, le Bulgare s'est imposé en quatre manches (7-6, 7-6, 4-6, 7-6) et 3h30 de jeu pour se hisser en quarts de finale, où il affrontera Kyle Edmund.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Grigor Dimitrov monte en puissance. Peu convaincant en ce début de tournoi, notamment au 2e tour face à MacKenzie McDonald (victoire en 5 sets), le Bulgare a remporté une rencontre de très haut niveau, dimanche à Melbourne. Il s'est imposé en quatre manches (7-6, 7-6, 4-6, 7-6) face à un Nick Kyrgios monstrueux au service (36 aces), mais moins régulier que lui. Demi-finaliste ici l'an dernier, il sera opposé à Kyle Edmund pour rejoindre à nouveau le dernier carré.

La rencontre a tenu ses promesses, et si le combat a été acharné et ne s'est joué qu'à quelques points, la logique a été respectée. Les fulgurances et le grain de folie ont été du côté de l'Australien, mais Grigor Dimitrov, avec son jeu plus structuré, a été moins sinusoïdal que son jeune rival. Il a aussi su garder la tête froide dans l'ambiance parfois bouillonnante de la Rod Laver Arena et ce match a finalement été le miroir de celui remporté vendredi par Kyrgios contre Jo-Wilfried Tsonga. Contre le Français, il avait remporté les trois tie-breaks pour s'en sortir. Cette fois, il les a perdus.

Dimitrov se rapproche d'une revanche contre Nadal

Moins positif dans son attitude que contre Tsonga (on l'a beaucoup vu s'agacer, se tourner vers son clan pour rappeler), Nick Kyrgios n'a toutefois jamais lâché prise dans ce huitième de finale et, en dépit de la défaite, c'est un signe de progrès chez lui. Il y a quelque temps, il aurait sans doute perdu ce match en trois sets. Après la perte des deux premiers jeux décisifs, l'Australien aurait pu sombrer. Au lieu de quoi il a sauvé deux balles de break dès le premier jeu avant de prendre un peu plus tard le service de son adversaire pour remporter ce troisième acte et relancer ce match.

Vidéo - Dimitrov a remporté un huitième de haut vol face à Kyrgios : Les temps forts du match

02:46

Jusqu'au bout, Grigor Dimitrov a donc dû batailler. Y compris après avoir breaké à 4-3 dans le quatrième set. On pensait le match plié mais un très mauvais jeu de service du numéro 3 mondial a prolongé le suspense. Mais ce ne fut qu'un simple sursis pour Nick Kyrgios, à nouveau dominé dans le tie-break pour la troisième fois de la soirée. Que lui a-t-il manqué ? Un peu plus de sécurité à l'échange, notamment sur les points importants. Il a mal négocié les jeux décisifs, servant moins bien que dans le cours du set. Mais il est aussi tombé sur un excellent Dimitrov, qui a fait merveille avec son revers long de ligne. Une arme fatale.

Ce succès contre Kyrgios est peut-être celui qui va installer définitivement le vainqueur du Masters dans son tournoi. Passé près de la correctionnelle en début de quinzaine, voilà donc le vainqueur du Masters en quart de finale, où il partira favori contre Kyle Edmund. Avant, peut-être, une possible revanche de la demi-finale d'anthologie disputée, et perdue, contre Rafael Nadal ici-même il y a un an. Une chose est sûre, ce Dimitrov-là sera un client pour n'importe qui à Melbourne.

Grigor Dimitrov

Grigor DimitrovGetty Images

0
0