Getty Images

Tsonga, destination Djokovic

Tsonga, destination Djokovic

Le 15/01/2019 à 09:34Mis à jour Le 15/01/2019 à 12:27

OPEN D'AUSTRALIE - Jo-Wilfried Tsonga n'a pas manqué son entrée dans le tournoi mardi à Melbourne. Le Manceau s'est imposé en trois sets contre le Slovaque Martin Klizan (6-4, 6-4, 7-6) au terme d'un match solide et bien maîtrisé. JWT retrouvera au deuxième tour Novak Djokovic, pour un remake de la finale 2008...

Mine de rien, on n'avait plus revu Jo-Wilfried Tsonga dans un tournoi du Grand Chelem depuis un an. Eloigné des courts pendant plusieurs mois l'an dernier après une blessure au genou, l'ex numéro un français avait manqué Roland-Garros, Wimbledon et l'US Open. A Melbourne, on le sent plein d'envie, avec à 33 ans une motivation de junior à l'idée de retrouver à nouveau le terrain et les grands tournois. Cela s'est senti mardi face à Martin Klizan, que le Manceau a écarté en trois manches (6-4, 6-4, 7-6).

Exilé sur le court 7, une rareté pour lui, plus habitué aux courts principaux en Australie, et face à un adversaire toujours complexe à appréhender, Tsonga a su déjouer tous les pièges. "Nerveusement, c'était un match intense pour moi, a confié JWT au micro d'Eurosport à la sortie du court. Martin, c'est un joueur fantasque, on ne sait jamais trop où il va jouer, il utilise beaucoup de zones et il est irrégulier. Alors je suis content d'avoir gagné, c'est une très bonne chose."

Vidéo - Tsonga a eu tout bon contre Klizan : Les temps forts de sa victoire

02:30

Impérial au service

D'avoir gagné, qui plus est en trois manches et moins de deux heures trente, presque à l'économie au rayon consommation d'énergie. Autre bonne nouvelle, Tsonga a très bien servi. C'est même un euphémisme : sur sa première balle, il n'a laissé que des miettes à Klizan. 53 points joués, 50 gagnés, soit 94% de réussite. Et comme il a également empoché plus de la moitié des points sur son second service, le Sarthois n'a jamais été mis en danger sur son engagement. Son adversaire n'a pas eu la moindre balle de break.

S'il s'était montré un peu plus réaliste, Jo-Wilfried Tsonga aurait même pu conclure ce match un peu plus rapidement. Mais il n'a converti que deux balles de break sur treize et cela aurait pu finir par coûter cher dans le troisième set. Ce fut déjà son péché mignon à Adélaïde lors de son tournoi de reprise. A corriger s'il veut avoir une chance d'exister face à son prochain adversaire, un certain Novak Djokovic. "Je ne pense pas que ce sera sur le court 7", a rigolé Tsonga. "Je vais m'accrocher, jouer mon jeu et on verra bien", a-t-il conclu.

Vidéo - Tsonga : "Un match nerveusement intense pour moi"

03:13
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0