Getty Images

Murray, une dernière sortie épique... mais une défaite logique contre Bautista Agut

Murray est tombé une dernière fois, les armes à la main...

Le 14/01/2019 à 13:07Mis à jour Le 14/01/2019 à 13:46

OPEN D'AUSTRALIE - Andy Murray a peut-être disputé la dernière rencontre de sa carrière, lundi soir à Melbourne. Auteur d'un match héroïque lors duquel il est revenu de deux manches à zéro face à Roberto Bautista Agut, l'Ecossais, à bout de force, a finalement cédé en cinq sets (6-4, 6-4, 6-7, 6-7, 6-2) et plus de quatre heures de jeu.

Andy Murray a livré une fantastique bataille mais il a dû s'incliner. L'Ecossais a baissé pavillon après cinq sets (6-4, 6-4, 6-7, 6-7, 6-2) et 4h10 de jeu contre l'Espagnol Roberto Bautista Agut au premier tour de l'Open d'Australie ce lundi soir, dans une Melbourne Arena évidemment acquise à sa cause. Mené deux sets à zéro, l'Ecossais a démontré une fois de plus des qualités exceptionnelles de combattant pour faire douter son adversaire, avant de céder finalement dans le cinquième set. Il a ainsi disputé son dernier match en carrière à Melbourne. Bautista Agut rencontrera lui l'Australien John Millman au deuxième tour.

Au moment de servir pour rester dans le match à 5-1 contre lui dans le cinquième set, Andy Murray a reçu une immense ovation du public australien. Des applaudissements mérités pour l'Ecossais, qui a salué la foule en retour, les yeux humides. Le désormais 229e joueur mondial a ainsi été fidèle à sa réputation. Bien que limité dans ses mouvements à cause de sa hanche, l'Ecossais a tout donné, réussissant à élever progressivement son niveau de jeu à hauteur de celui de Roberto Bautista Agut.

Murray a progressivement trouvé son rythme…

Clairement grippé au service en début de match (37% de premières balles dans la première manche), Murray a logiquement concédé la première manche. Dominé dans les échanges en cadence, il a souvent cédé dans la diagonale revers qui était pourtant l'un de ses grands points forts lorsqu'il dominait le circuit mondial. Dès le milieu du deuxième set, il a montré des signes de faiblesse, boitant bas, et lorsqu'il a concédé le break en début de troisième manche, le match semblait plié.

L'Ecossais a alors puisé dans des ressources insoupçonnées pour réaliser le debreak à 3-3 et a considérablement augmenté son pourcentage de premières balles (60% sur l'ensemble du match). Plus serein sur ses engagements, il a aussi semblé retrouver des jambes pour aller plus fréquemment au filet. Il a ainsi su tenir tête à son adversaire, arrachant les deux manches suivantes au tie-break. La Melbourne Arena s'est alors mise à croire à l'improbable exploit, Roberto Bautista Agut montrant des signes clairs de fébrilité en début de cinquième set.

Vidéo - Murray peut encore tenir la distance sur les rallyes : la preuve avec ce point à rallonge

01:27

… avant de caler sur la fin

Mais l'Espagnol, récemment titré à Doha, a su se reprendre, trouvant davantage de longueur de balle. Porté jusqu'ici par l'euphorie ambiante, Murray a semblé accuser le coup physiquement, concédant un double break fatal. Particulièrement ému à sa sortie du court, l'Ecossais a vu ses collègues tennismen lui rendre hommage dans une vidéo. Il peut dire adieu à Melbourne la tête haute.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0