Tennis
Open d'Australie

Djoko au quart de tour

Partager avec
Copier
Partager cet article

Novak Djokovic

Crédit: Getty Images

ParMaxime Battistella
26/01/2020 à 06:00 | Mis à jour 26/01/2020 à 07:10

OPEN D'AUSTRALIE - Novak Djokovic poursuit sa route sans trembler à Melbourne. Le numéro 2 mondial s'est montré autoritaire dimanche pour écarter Diego Schwartzman en trois manches (6-3, 6-4, 6-4) en huitième de finale. Il rejoint ainsi Milos Raonic, qu'il a toujours battu, en quart.

Sa sérénité a quelque chose de déconcertant. A sa main, Novak Djokovic a atteint dimanche le 11e quart de finale de sa carrière à Melbourne. Et plus les tours passent, mieux il semble se porter sur le court. Le tenant du titre a ainsi pris le meilleur sur l’Argentin Diego Schwartzman (6-3, 6-4, 6-4), pourtant accrocheur, en trois sets et un peu plus de deux heures (2h06 précisément) en huitième. Pour une place dans le dernier carré, il retrouvera Milos Raonic, tombeur un peu plus tôt de Marin Cilic.

Djokovic - Schwartzman : le résumé

00:02:59

Roland-Garros

2015 : Le chef-d'oeuvre de Wawrinka en finale contre Djokovic

01/06/2020 À 22:55

A le voir décocher revers gagnant sur revers gagnant le long de la ligne, on serait tenté de penser qu’il n’y a rien de plus facile. C’est évidemment un mirage qui en dit long sur le niveau de confiance actuel de Novak Djokovic. Le Serbe s’attendait sans doute à passer un premier vrai test dans ce tournoi face à Diego Schwartzman, tête de série numéro 14. Il en est sorti plus que conforté dans ses certitudes du moment.

Malgré le score, Schwartzman n'a pas démérité

Car son adversaire argentin était prêt au combat, et il a donné de sa personne, galopant aux quatre coins de la Rod Laver Arena. Pendant les six premiers jeux, il a même tenu en respect le numéro 2 mondial. Mais le "Djoker" a passé la vitesse supérieure pour ne plus jamais lâcher les commandes de la partie. Résultat : six jeux marqués consécutivement pour prendre un set et un double break d’avance (6-3, 3-0).

Djokovic

Crédit: Getty Images

Mais Schwartzman n’est pas bien installé dans le top 20 (malgré sa taille modeste) pour rien. Et il l’a prouvé en comblant partiellement son retard pour finalement céder le deuxième acte seulement 6 jeux à 4. Bien que vaine, cette réaction confirme les qualités mentales de l’Argentin qui s’était lancé dans des remontées similaires lors de son quart de finale du dernier US Open face à Rafael Nadal. Djokovic a donc dû aller chercher sa victoire, et il ne s’en est pas privé.

Le Serbe a dû parfois batailler à l’échange et tout n’a pas été parfait, ses 31 fautes directes (pour 38 coups gagnants) sont là pour en témoigner. Mais il n’en demeure pas moins l’impression qu’il accélère quand il le décide. La suite n’a d’ailleurs pas de quoi franchement l’inquiéter : en 9 confrontations face à Milos Raonic, il s’est imposé… 9 fois, et n’a lâché que deux petits sets. Il a toujours su neutraliser le service létal de son adversaire grâce à sa qualité de relance exceptionnelle. A lui d’en faire encore la démonstration mardi.

Tennis

2011 : Le jour où Murray "aurai(t) dû" stopper la marche royale de Djokovic

14/05/2020 À 16:42
Tennis

Djokovic sur son côté mal-aimé : "C’est juste dû à la grandeur de Federer et Nadal"

18/04/2020 À 18:21
Dans le même sujet
TennisOpen d'AustralieNovak DjokovicDiego Schwartzman
Partager avec
Copier
Partager cet article