Novak Djokovic est toujours vivant. Et c'est un petit miracle. Alors qu'il se dirigeait vers une victoire maîtrisée face à Taylor Fritz, le Serbe s'est retrouvé embarqué dans un combat en cinq sets dont il a fini par sortir vainqueur après trois heures et demie de combat et de doutes (7-6, 6-4, 3-6, 4-6, 6-2). Blessé au début de la troisième manche aux abdominaux (côté droit), conséquence d'une glissade mal maîtrisée, le n°1 mondial a joué diminué pendant presque deux heures. Mais il a trouvé la clé pour remporter l'une des victoires les plus importantes de sa longue carrière. C'est lui-même qui l'a dit après coup.
Forcément, on ne pense qu'à l'état de santé du Serbe. Lors de son entretien d'après-match, le tenant du titre a indiqué qu'il suspectait une déchirure aux abdominaux. Personne ne sait s'il sera en mesure de continuer le tournoi, pas même lui. En rentrant dans le tunnel de la Rod Laver Arena, le Serbe s'est stoppé net et a demandé à ce que quelqu'un porte ses sacs, douleur oblige. L'après-match était tout aussi étrange que le match en lui-même.
Open d'Australie
Acteur ? Truqueur ? Menteur ? Et si on reconnaissait aussi les mérites de Djokovic ?
22/02/2021 À 15:46
L'Open d'Australie est diffusé sur Eurosport. Profitez d’une offre exceptionnelle : abonnez-vous pour seulement 0,99 euros pendant un mois
Difficile de parler de ce duel, tellement il a été bizarre. Il est à découper en trois parties. Lors de la première, Djokovic a joué son tennis habituel et toujours laissé Fritz derrière lui. Menaçant, et intéressant quand il jouait dans le court, l'Américain a toujours titillé son adversaire. Mais il lui manquait un petit quelque chose pour retourner le tableau d'affichage. Ce petit quelque chose est arrivé au tout début du 3e set. A 1-1, 0-0, Djokovic, pris à contre-pied, a fait une mauvaise glissade et fait un faux mouvement sur tout le côté droit. Alors qu'il avait testé sa cheville juste après, le mal se situait autre part.

Un cinq sets illisible, une blessure, un public évacué : Djokovic, la victoire la plus étrange

Djokovic contre vents et marées

Petit à petit, le Serbe a commencé à montrer des signes de faiblesse. Il a appelé le kiné quelques instants après sa glissade, avant de sortir du court pendant un moment, puis de reprendre. C'est après cette longue pause qu'il a commencé à flancher. Sans être à l'agonie non plus, le natif de Belgrade a tenu bon, mais son coup droit l'a irrémédiablement lâché. Sa première balle a elle perdu en vitesse, mais pas en précision. Toujours est-il que Fritz a gagné le 3e, puis le 4e set après la coupure "lockdown."

"23h30, l'heure de quitter le stade": quand le confinement rattrape les spectateurs à Melbourne

Et oui, c'était un match étrange. Il l'a été sur le terrain, mais aussi en-dehors. A 23h30 heure locale, le public a été invité à quitter la Rod Laver Arena, à cause du confinement strict imposé par l'Etat de Victoria. Celui-ci était censé débuter à 23h59. Le match a été stoppé pendant dix minutes. D'un match à l'ambiance électrique, nous sommes donc passés à un match à huis clos, sans vie, sans rien. Avant de quitter les lieux, le public, divisé en deux - une partie pour Djoko et l'autre pour Fritz - n'a pas hésité à enquiquiner Djokovic à base de "let's go Rafa" et autres remarques bruyantes. Le Serbe, souvent gêné par le bruit, a d'ailleurs défié du regard celui-ci à plusieurs reprises, allant même jusqu'à parler à un spectateur et lui faire des grimaces et surjouer quelques célébrations de points. Mais ça, c'était avant sa blessure.
On revient au match et à sa dernière partie, sans public. A deux manches partout, le cinquième set s'annonçait très compliqué pour Djokovic, tellement sa blessure semblait inquiétante et Fritz sur une pente ascendante. Pourtant, à 3-2 Djokovic, la tête de série N.27 a implosé. Alors qu'il menait 30-0 derrière son engagement, Fritz a lâché du lest, avant de se faire vampiriser par un Djokovic subitement revenu sur un nuage. Hallucinante, la fin de match de Djoko a ressemblé à un cavalier seul. C'était même du grand tennis, du grand Djokovic. Il a gagné ce match, il l'a même fini avec la manière, mais à quel prix ?
Open d'Australie
Despotique Djokovic
21/02/2021 À 10:45
Open d'Australie
Paris : Djokovic favori mais Medvedev préféré ? "82% des mises sur lui une fois l’affiche connue"
20/02/2021 À 11:39