Secoué, parfois fébrile et hésitant, Novak Djokovic s’en est pourtant (encore) sorti. Le Serbe a fini par faire plier Alexander Zverev à l’issue d’un quart de finale curieux, où les deux joueurs ont rarement joué leur meilleur tennis au même moment. Mais le n°1 mondial, fidèle à ses habitudes, a été plus costaud dans les moments chauds et c’est bien lui qui affrontera la sensation Karatsev en demi-finale.

Open d'Australie
Acteur ? Truqueur ? Menteur ? Et si on reconnaissait aussi les mérites de Djokovic ?
22/02/2021 À 15:46

L’Open d'Australie est diffusé sur Eurosport. Profitez d’une offre exceptionnelle : abonnez-vous pour seulement 0,99 euro pendant un mois

Ce match, Novak Djokovic s’est pourtant appliqué à se le rendre difficile. Breaké d’entrée, très hésitant dans ses frappes, le Serbe a couru après le score durant toute la première manche, parvenant finalement à refaire son retard pour s’offrir un tie break. Alexander Zverev, plus solide au service, a tout de même réussi à saisir l’opportunité de virer en tête.

Une raquette cassée et un Zverev accrocheur n'ont pas suffi : c'est encore Djokovic qui avance

Mais c’est bien Djokovic qui "se chauffait" petit à petit, augmentant peu à peu son niveau de jeu. Beaucoup plus fringant, le n°1 mondial a survolé le deuxième set, en prenant nettement plus l’initiative. En face, Zverev est retombé dans ses travers : trop passif, loin de sa ligne, l’Allemand n’a pas su proposer suffisamment d’intensité pour contenir son adversaire qui égalisait à une manche partout.

On pensait alors Djokovic sur la bonne voie pour prendre le match à son compte. Mais cette rencontre curieuse est restée indécise jusqu’au bout. Encore surpris d’entrée de 3e set, le Serbe a oscillé entre fulgurances et fautes grossières (56 fautes directes pour 48 coups gagnants, 38/45 pour Zverev). Mené 3-1, Djoko a alors passé ses nerfs sur sa raquette. Un de ses premiers gestes d’humeur… qui lui a fait du bien. Le natif de Belgrade a ensuite aligné 5 jeux de suite pour mener deux sets à un.

La pression monte face à Zverev : Djokovic martyrise sa raquette

Rebelote au dernier set. Après avoir perdu son engagement d’entrée, Novak Djokovic a refait peu à peu son retard, s’appuyant ensuite sur sa qualité de service (23 aces, deux de plus que Zverev) pour aller jusqu’au tie break. Et une fois encore, « Djoko » est sorti de sa boîte dans les moments très chauds pour s’offrir sa 80e victoire à Melbourne.

Djoko, toujours là

Très loin d’être impérial, le patron de l’ATP est pourtant bel et bien là, d’autant qu’il ne semble pas avoir souffert aujourd’hui de sa blessure qui a tant fait parler depuis une semaine. Il reste plus que jamais en course pour rêver à un 9e titre australien.

Avant cela, il faudra résoudre l’équation à plusieurs inconnues incarnée par Aslan Karatsev. Le Russe sorti des qualifications, tombeur d’un Grigor Dimitrov diminué, vit un véritable conte de fée dans ce tournoi. Une sacrée belle histoire… Il lui faudra toutefois probablement rester dans le domaine de la magie pour résister à un Djokovic loin d’être étincelant mais qui n’a pas dit son dernier mot à Melbourne.

Open d'Australie
Despotique Djokovic
21/02/2021 À 10:45
Open d'Australie
Paris : Djokovic favori mais Medvedev préféré ? "82% des mises sur lui une fois l’affiche connue"
20/02/2021 À 11:39