Les planètes continuent de s'aligner pour lui. Malgré un début de match très difficile mardi sur la Rod Laver Arena, Aslan Karatsev a pris le meilleur sur un Grigor Dimitrov diminué par une blessure au dos mardi en quatre sets (2-6, 6-4, 6-1, 6-2) et un peu plus de deux heures et demie de jeu (2h32 précisément), en quart de finale de l'Open d'Australie. Le Russe, au destin plus qu'improbable, devient ainsi le premier joueur de l'ère Open à se qualifier pour le dernier carré d'un tournoi du Grand Chelem à son premier essai. Il sera opposé au vainqueur du match de night session entre Novak Djokovic et Alexander Zverev.
Au terme d'un scénario une nouvelle fois totalement imprévisible, Aslan Karatsev a donc obtenu le droit de continuer à rêver. Pourtant, après un set et quelques jeux, tout semblait en place pour qu'il soit enfin ramené sur Terre. Pris par l'événement, il avait accumulé les fautes face à un Grigor Dimitrov qui avait abordé ce match avec le plus grand des sérieux, comme il l'avait annoncé. Mais progressivement, le Russe s'est relâché alors que le Bulgare n'a pu prolonger l'illusion : il cachait depuis le début de la partie une blessure dans le bas du dos, qui a finalement mis fin à ses espoirs d'une deuxième demi-finale à Melbourne, quatre ans après son épopée de 2017.
Open d'Australie
D’abonné aux Challengers à "vedette" en Grand Chelem : où s’arrêtera la comète Karatsev ?
15/02/2021 À 16:48
L’Open d'Australie est diffusé sur Eurosport. Profitez d’une offre exceptionnelle : abonnez-vous pour seulement 0,99 euro pendant un mois

Les fulgurances de Karatsev et le dos de Dimitrov : les temps forts de la surprise du jour

Courageux, Dimitrov n'a pas jeté l'éponge

Karatsev aura eu le grand mérite de ne pas sombrer en début de deuxième manche. Lui qui avait commis 19 fautes directes dans le premier set et avait le plus grand mal à se défaire de sa nervosité initiale, a su sauver 6 balles de break sur ses deux premiers jeux de service. Si Dimitrov lui avait alors ravi son engagement, peut-être aurait-il pu masquer plus longtemps ses difficultés sur le plan physique, qui sait. Mais le Bulgare s'est mis à accumuler les erreurs à son tour (15 dans ce deuxième acte), tandis que son adversaire retrouvait lui la sérénité qui l'avait caractérisé depuis le début de la quinzaine.
Résultat : les compteurs étaient remis à zéro. Mais ce qui avait l'air d'un changement de dynamique classique dans une partie de tennis s'est rapidement transformé en match à sens unique quand Dimitrov a soudain été incapable de pousser sur ses jambes au service et a concédé le double break (2-6, 6-4, 4-1). Rapidement incapable de bouger, le 21e joueur mondial a perdu la manche avant de prendre un temps mort médical. Il a alors dévoilé au kiné souffrir de spasmes pelviens (au bassin donc) depuis la veille.

Karatsev intégrera au moins le Top 50

Courageux, Dimitrov est allé au bout de la partie, mais les jeux étaient faits. Servant à 160 km/h en moyenne dans le 4e set malgré les anti-inflammatoires et limité dans ses mouvements latéraux, il n'a pu vraiment opposer de résistance à son adversaire. Déjà peu loquace depuis le début de son aventure, Karatsev est apparu presque désolé de la tournure des événements.
Mais lui, l'abonné des Challengers qui n'avait gagné que 3 matches sur le circuit ATP avant cet Open d'Australie, est bien dans le dernier carré d'un Majeur. Il est même assuré de figurer dans le Top 50 (au pire 42e) la semaine prochaine. Quelle histoire !
Rolex Paris Masters
Un thriller magnifique et Zverev écarte Dimitrov
04/11/2021 À 19:14
Rolex Paris Masters
Dimitrov éteint Gasquet et file au 2e tour
02/11/2021 À 17:28