Sa frustration a été un peu atténuée. Privé du premier Masters de sa carrière par une déchirure d'un muscle oblique abdominal, Carlos Alcaraz a finalement vu Turin tout de même mercredi soir. Et pour cause : en marge du choc du groupe rouge opposant Stefanos Tsitsipas à Daniil Medvedev, le Murcien a reçu son trophée de numéro 1 mondial en fin de saison, sous l'ovation du Pala Alpitour. A 19 ans, il est devenu le 18e et plus jeune joueur à réaliser un tel exploit, brisant l'hégémonie du "Big 4" dans le domaine depuis 2004.
"Obtenir ce trophée de numéro 1, faire partie de l'Histoire du tennis avec tant de légendes, ça signifie beaucoup pour moi. C'est un sentiment fantastique. Je suis un petit peu déçu de ne pas pouvoir disputer ce Masters, je voulais vraiment jouer", a ainsi résumé Alcaraz, en conférence de presse. "Mais ce sont des choses qui peuvent arriver dans la vie d'un joueur de tennis", a-t-il ajouté, philosophe.
Open d'Australie
"Carlos a besoin de lui" : Ferrero se réjouit du retour de Djokovic à Melbourne
30/11/2022 À 11:35

Alcaraz ne devrait pas jouer de tournoi avant l'Open d'Australie

Le jeune prodige murcien s'est toutefois rapidement tourné vers l'avenir et la saison 2023. Pas du genre à se reposer sur ses lauriers, l'intéressé a donné des nouvelles de son état de santé. Car quand il avait annoncé son retrait du Masters voici une dizaine de jours à cause de sa blessure abdominale, six semaines d'éloignement des courts étaient préconisées. Plus que sa participation au Masters, c'est sa préparation pour la tournée australienne de janvier qui était potentiellement menacée. Sur ce point, il a donc tenu à rassurer.
"La récupération se déroule vraiment bien, vraiment vite. Je me concentre au maximum pour me remettre aussi vite que possible. En une semaine, nous avons déjà fait beaucoup de progrès. Pour le début de la saison prochaine, je serait prêt, je serai à 100 %. Les premières semaines après la blessure, c'est vraiment important de ne pas s'arrêter totalement. C'est ce que j'ai fait pendant une semaine et demie, avec beaucoup d'exercice", a-t-il précisé.
Désormais, Alcaraz va prendre quelques vacances bien méritées, histoire de recharger les batteries aussi sur le plan mental. Quant à son programme de début d'année, il en a déjà une idée assez claire. Il pourrait ainsi ne disputer aucun tournoi de préparation à l'Open d'Australie (16-29 janvier prochains) où il n'a encore jamais atteint la seconde semaine. "J'irai aux antipodes dans les premières journées de janvier. Je ne sais pas où en sera la blessure, mais je pourrais bien commencer directement par l'Open d'Australie."
Open d'Australie
Djokovic a reçu son visa pour l'Australie
16/11/2022 À 15:14
Open d'Australie
Djokovic pourrait obtenir un visa pour l'Australie début 2023
15/11/2022 À 07:24