1er set : Medvedev au galop

Daniil Medvedev entame cette finale comme il avait abordé celle de l'US Open contre Novak Djokovic : pied au plancher. En difficulté d'entrée sur son service, Rafael Nadal sauve les meubles sur ses deux premiers engagements, puis il explose en concédant deux breaks blancs coup sur coup. 6-2 pour le Russe en 42 minutes, intouchable sur sa première balle.

Deux breaks blancs, une domination totale à l'échange : Medvedev a survolé le 1er set

Open d'Australie
Bruno Kuzuhara, balle de match lunaire, référence nadalesque
03/02/2022 À 13:18

2e set : 1h24 et de gros regrets pour Nadal

Un peu moins agressif, un peu plus spectateur, Medvedev commet sa première erreur de cette finale en laissant son adversaire sortir la tête de l'eau. Nadal signe son premier break du match pour mener 4-1. Le Russe va recoller puis concéder un nouveau break. A 5-3, le Majorquin obtient même une balle de set, mais sans pouvoir conclure. Tout se joue au tie-break, où Nadal mène 2-0 puis 5-3 avant que Daniil Medvedev ne remporte les quatre derniers points. Après 1h24 de combat, il réussit un petit hold up sur ce deuxième set et semble vraiment avoir fait le plus dur.

Deux breaks effacés, une balle de set sauvée: Medvedev résiste à tout et mène 2 sets à rien

3e set : Le tournant

A 3-2 en sa faveur, Medvedev semble tout près de porter l'estocade. Il mène 0-40 sur le service de Nadal et s'offre trois balles debreak consécutives presque en forme de balles de match. Mais il va se montrer un tout petit peu trop passif, commet deux fautes évitables, et laisse l'Espagnol revenir, au courage. C'est là que cette finale va tourner. Derrière, Nadal signe le break à à 4-4 avait de finir sur un jeu blanc.

Nadal toujours en vie : les temps forts du 3e set

4e set : Medvedev à la peine, Nadal à la charge

Un set décousu, où les deux joueurs peinent à tour de rôle sur leur mise en jeu. Mais Medvedev souffre vraiment le martyre. Il ne remporte que 60% des points derrière sa première balle, et 42 derrière la seconde. Si le numéro 2 mondial parvient à effacer un premier break pour revenir à 2-2, il cède à nouveau dans la foulée au terme d'un jeu interminable, que Nadal conclut à sa septième opportunité de break. Physiquement, il commence à prendre l'ascendant sur son adversaire et recolle à deux manches partout alors que la finale est commencée depuis quatre heures et douze minutes.

Cette finale bascule dans la légende : Nadal égalise à deux manches partout face à Medvedev

5e set : Le suspense, jusqu'au bout

Medvedev va faire la course en tête en tout début de set en retrouvant de l'air sur son service. Mais à 2-2, il craque. Avec un break d'avance, on croit que Nadal a fait le plus dur et quand à 5-3, 30-0, il se retrouve à deux points du titre, la messe semble dite. Mais même Rafael Nadal peut être rattrapé par le stress.
Une double faute, quelques erreurs et le Majorquin permet à un Medvedev magnifique de courage de revenir à 5-5. On croit alors au super tie-break, mais dans la foulée, Nadal signe un nouveau break, décisif celui-ci. 5h24 de match pour une finale qui restera dans la légende du tennis, et dans le livre des records comme celle ayant permis à "Rafa" de devenir seul recordman des titres en Grand Chelem.

Après le retour, le coup de grâce de Nadal : les temps forts du 5e set face à Medvedev

Open d'Australie
Djokovic donnera sa "version" de son expulsion dans "7 à 10 jours"
03/02/2022 À 12:32
Open d'Australie
Djokovic bientôt vacciné ? Pas si vite...
03/02/2022 À 08:16