Rafael Nadal a laissé quelques plumes face à Karen Khachanov mais à la fin, c'est encore lui qui gagne. Impérial lors des deux premières manches, l'Espagnol a ensuite laissé filer une manche face au Russe, avant de finalement asséner le coup de grâce (6-3, 6-2, 3-6, 6-1). Une victoire au mental qui fait du bien au Majorquin après plusieurs mois sans compétition.
Il a été plutôt rassurant depuis le début de cet Open d'Australie. Rafael Nadal n'a pas eu besoin de dépenser beaucoup d'énergies pour se défaire de Marcos Giron et Yannick Hanfmann. Mais face à Khachanov, il savait que le combat pouvait être plus rude, ce qui lui a fait prendre le match avec un sérieux exemplaire. Le premier set en a été l'exemple.
ATP Rome
Retour de Nadal venu d’ailleurs, Djokovic et F2A partout : le Top 5 des points
HIER À 23:06
Impérial, voire invincible sur sa mise en jeu, l'Espagnol n'a presque rien laissé lors de la première manche. A vrai dire, le Majorquin n'a perdu qu'un point sur son service durant tout le set, ne laissant à Khachanov aucune opportunité de break. Le Russe quant à lui laissé sa première mise en jeu, laissant à Nadal une autoroute vers le gain de cette manche.

Dominé par Nadal, Khachanov s'offre deux gros points

Khachanov asphyxié

Durant la deuxième manche, le scénario s'est répété. Breaké d'entrée, Khachanov a failli réveiller un public endormi en obtenant de manière admirable une balle de débreak à 2-1. Malheureusement pour lui, Nadal ne lui a laissé que des miettes, empêchant toute rébellion du Russe. Jusqu'au troisième set.
Alors qu'il était mené 40-0 sur le service de Nadal à 2-1, Khachanov s'est libéré, enchainant les énormes coups droits. Un changement drastique dans le jeu du Russe qui a bousculé un Nadal aphatique comme il l'a rarement été. Khachanov a alors pris l'ascendant physique et psychologique nécessaire pour renverser Nadal et gagner cette troisième manche.
Mais le plus dur avec l'Espagnol n'est pas de hausser son niveau de jeu au-dessus du sien mais bien de garder cette intensité. Hargneux après la perte du troisième set, Nadal n'a pas voulu revivre la même situation et a alors asphyxié son adversaire. Khachanov a tenté, cherché mais la ferveur et l'efficacité du set précédent n'a plus pointé le bout de son nez. Une dernière manche finalement remportée très tranquillement par le joueur aux 20 tournois du Grand Chelem, qui lui permet d'accéder aux 8èmes de finale de l'Open d'Australie, plusieurs mois après son dernier match en compétition.
ATP Rome
Une bulle à part pour Djokovic, le plafond de verre de Tsitsipas
HIER À 22:03
ATP Rome
Shapovalov n’a rien lâché et Nadal a été rattrapé par la douleur
13/05/2022 À 03:56