Rafael Nadal est un dur au mal et cet Open d'Australie en a apporté une nouvelle preuve. Visiblement diminué, le Majorquin a ainsi trouvé le moyen d'arracher sa qualification pour le dernier carré en s'adjugeant le cinquième set contre Denis Shapovalov. Mais à quel point était-il diminué, lui qui avait évoqué des maux d'estomac et de la fatigue due aux conditions de chaleur et d'humidité ? Son coach Carlos Moya a donné des précisions à la radio espagnole COPE mercredi.
Et il n'a pas caché que le corps de Nadal avait subi un choc brutal. "Il a perdu quatre kilos à la sortie du match. Son état de déshydratation était avancé. Il a l'habitude de souffrir dans ces conditions. Il s'était bien préparé donc nous ne nous attendions pas à ce que cela se produise après une heure et demie de jeu", a détaillé Moya.
Open d'Australie
Bruno Kuzuhara, balle de match lunaire, référence nadalesque
03/02/2022 À 13:18

Nadal va-t-il aller au bout ? "Ca serait presque inquiétant pour la concurrence"

On se remet vite d'un coup de chaud
Epaté par la force mentale du Majorquin, le coach et ex-numéro 1 mondial espagnol a confirmé que le fait de ne jouer la demi-finale que vendredi était d'une importance cruciale pour les chances de victoire de son protégé. "On se remet vite d'un coup de chaud. Je n'ai pas été avec lui ce matin (mercredi), mais j'imagine qu'il a connu des jours meilleurs. La journée de repos supplémentaire va être clé."
Pour Moya enfin, le parcours de Nadal lors de cet Open d'Australie est déjà une grande satisfaction. Il ne l'imaginait ainsi pas rallier les demi-finales, "même dans le scénario le plus favorable." Mais le Majorquin, même à 35 ans, a décidément des ressources insoupçonnées.
Open d'Australie
Djokovic donnera sa "version" de son expulsion dans "7 à 10 jours"
03/02/2022 À 12:32
Open d'Australie
Djokovic bientôt vacciné ? Pas si vite...
03/02/2022 À 08:16