Hommes et femmes confondus, la première qualifiée pour la deuxième semaine de l'Open d'Australie a été Victoria Azarenka (tête de série n°24), qui n'a pas fait dans le détail pour surclasser Elina Svitolina (n°16) 6-0, 6-2 en 1h07.
Le choc annoncé de ce 3e tour du simple dames a tourné court : percutante comme à ses plus belles heures, Azarenka (32 ans) a livré une copie très propre, à l'inverse de l'Ukrainienne brouillonne et imprécise dans tous les compartiments du jeu, au point qu'on a pu craindre le pire lorsqu'elle s'est retrouvée menée 6-0, 2-0 en moins d'une demi-heure.
Open d'Australie
Bruno Kuzuhara, balle de match lunaire, référence nadalesque
03/02/2022 À 13:18
L'épouse de Gaël Monfils, qui contrairement à son mari connaît un début de saison très compliqué, a alors eu un sursaut jusqu'à obtenir une balle de 2-2. Mais, malgré également cinq balles de match sauvées dans le dernier jeu, elle était globalement très loin du compte face à une adversaire qui ne lui réussit guère (cinq défaites en cinq matches).
Tant mieux pour la Biélorusse qui poursuit ainsi sa cadence infernale imprimée depuis le début du tournoi, avec un total de 9 petits jeux perdus pour se hisser en deuxième semaine. Ce sera sa première depuis 2016 à l'Open d'Australie - elle n'y avait plus gagné un match depuis -, le tournoi qui l'a fait reine puisqu'elle y triomphé à deux reprises (2012, 2013), après y avoir également été sacrée chez les juniors en simple comme en double.

Combat de haute intensité pour Badosa face à Kostyuk : les moments forts en vidéo

Krejcikova renverse Ostapenko

Victoria Azarenka a dû attendre un moment avant de connaître le nom de son adversaire des huitièmes de finale : Barbora Krejcikova (tête de série n°4), qui lui a succédé sur la Rod Laver Arena, a mis en effet 2h10 pour battre Jelena Ostapenko (n°26), 2-6, 6-4, 6-4.
Dans ce duel entre deux championnes de Roland-Garros, la Lettonne avait pris le meilleur départ pour mener 6-2, 3-1. Mais, malgré ses 40 points gagnants, elle s'est progressivement étiolée ensuite face à la Tchèque qui a su parfaitement serrer le jeu quand il fallait. C'est la première fois que Krejcikova, 26 ans, atteint la deuxième semaine à Melbourne, où elle est toutefois triple tenante du titre en double mixte.

Krejcikova en huitièmes après sa victoire face Ostapenko : Résumé du match en vidéo

Badosa au couteau face à Kostyuk

Mais le plus beau combat de ce vendredi – et même de cette première semaine chez les filles – a été remporté par Paula Badosa après un bras de fer d'une très haute intensité face à Marta Kostyuk, 6-2, 5-7, 6-4 en 2h19.
Menée 6-2, 4-2 sans pour autant démériter, l'Ukrainienne, qui s'était révélée ici-même en Grand Chelem en 2018 en atteignant le 3e tour à l'âge de 15 ans, a alors élevé son niveau d'un cran et le match est devenu vraiment passionnant, entre deux joueuses dotées d'une qualité de frappe exceptionnelle.
L'expérience et la confiance actuelle de l'Espagnole, 24 ans et 6e mondiale, a finalement prévalu mais elle a souffert jusqu'au bout, manquant deux premières balles de match à 5-3 au 3e set puis une troisième à 5-4 avant de finalement s'imposer.
Victorieuse à Sydney le week-end dernier, Paula Badosa enchaîne ainsi une huitième victoire consécutive. Il lui faudra s'en remettre, physiquement, avant de disputer son premier huitième de finale à Melbourne. Ce sera contre Madison Keys, gagnante au finish de la Chinoise Qiang Wang, 4-6, 6-3, 7-6(2).

Sakkari sans souci

De son côté, Maria Sakkari (n°5) n'a connu aucun souci pour venir à bout de la Russe Veronika Kudermetova (n°28), 6-4, 6-1. La Grecque retrouvera en huitième de finale l'Américaine Jessica Pegula (n°21), qui a battu pour sa part l'Espagnole Nuria Parrizas Diaz, 7-6(3), 6-2.
Open d'Australie
Djokovic donnera sa "version" de son expulsion dans "7 à 10 jours"
03/02/2022 À 12:32
Open d'Australie
Djokovic bientôt vacciné ? Pas si vite...
03/02/2022 À 08:16