Getty Images

Hingis : "Federer est toujours l'un des favoris en Grand Chelem, surtout à Wimbledon"

Hingis : "Federer est toujours l'un des favoris en Grand Chelem, surtout à Wimbledon"

Le 03/12/2019 à 16:54Mis à jour Le 03/12/2019 à 19:40

Dans un entretien accordé au quotidien britannique Metro, l’ex-championne Martina Hingis s’est montrée optimiste quant aux chances de son compatriote suisse Roger Federer d’accroître son palmarès en Majeurs l’année prochaine, surtout sur le gazon anglais de Wimbledon.

Federer n’a plus gagné en Majeurs depuis presque deux ans (Open d’Australie 2018), et à son âge, les opportunités se feront logiquement de plus en plus rares. Et ces deux balles de titre manquées à Wimbledon contre Novak Djokovic voici quelques mois ont peut-être sonné le glas de ses espoirs. "C’est fantastique de le voir jouer encore à ce niveau. (…) Et cette année, mon Dieu… Il a si bien joué les trois jeux jusqu’à 40/15 sur son service. Il a frappé trois aces, et le quatrième n’est pas venu. Et Novak s’est accroché. Peut-être que si quelqu’un d’autre s’était retrouvé sous cette pression, il n’aurait pas réussi à jouer ce passing court croisé sur la seconde balle de match, mais lui l’a fait. Parfois, c’est juste brutal. Le tennis est un sport qui peut être très cruel et brutal", a concédé Hingis, se remémorant cette finale épique.

Vidéo - Federer : "La différence avec Wimbledon ? J'ai gagné une balle de match"

02:51
" Il a eu une sorte de revanche au Masters, il sait qu'il peut battre Djokovic"

Mais la Suissesse pense que Federer peut encore aller chercher un 21e titre en Grand Chelem. Elle s’appuie sur la capacité de son compatriote à rebondir après un tel échec. "Il doit penser à ces deux balles de match parfois, moi j’y penserais. Probablement. (…) Il a eu une sorte de revanche au Masters, il sait qu’il peut battre Djokovic. Il restait sur cinq défaites face à lui. Parfois, ça aide mentalement pour y croire au meilleur des cinq sets. Je pense qu’il est toujours l’un des favoris, surtout à Wimbledon je dirais."

Quant à la relève, Hingis s’est montrée plus prudente. "Alexander Zverev, Stefanos Tsitsipas… Doucement, ils ont fait sentir leur présence depuis deux, trois ans, mais ils n’ont pas été à la hauteur en Grand Chelem. Surtout Zverev qui n’a toujours pas dépassé les quarts de finale. C’est peut-être un problème mental, je ne sais pas. Moi, quand j’étais jeune, je ne ressentais pas de pression. Je n’avais rien à perdre dans ce genre de match parce que je pensais que si c’était le cas, c’était normal. Il a pourtant battu tous les meilleurs, c’est peut-être à cause du format au meilleur des cinq sets. Je ne sais pas."

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0