AFP

Gaël Monfils en quart de finale, l'envie de Gilles Simon n'a pas suffi face à Nadal

Monfils garde le cap, Simon coule face à Nadal

Le 11/08/2016 à 18:13Mis à jour Le 12/08/2016 à 01:26

JO RIO 2016 - Gaël Monfils a renversé Marin Cilic pour se qualifier pour les quarts de finale du tournoi olympique (6-7, 6-3, 6-4). Un peu plus tôt, Gilles Simon a été sorti par Rafael Nadal en huitième de finale. Le Français s'est incliné en deux manches (7-6, 6-3).

Gaël Monfils reste la dernière chance française de médaille dans les simples du tournoi olympique. Le Parisien a résisté au Croate Marin Cilic, battu en trois sets (6-7, 6-3, 6-4), pour se hisser en quart de finale. Un stade de la compétition qu'il avait aussi atteint aux JO de Pékin en 2008. Cette année, il n'aura pas Novak Djokovic face à lui, mais le Japonais Kei Nsihikori, qui n'a fait qu'une bouchée du Slovaque Andrej Martin, 121e mondial (6-2, 6-2).

Monfils, contraint à une pause de deux mois en raison d'un virus qui l'a privé de Roland-Garros fin mai, est revenu à la compétition en mi-juillet et est arrivé à Rio plein de confiance. Il s'est imposé à Washington et a atteint la finale du Masters 1000 de Toronto, battu par Novak Djokovic. Face à Cilic, Monfils a mis un set à se mettre dans la partie, cédant la première manche au jeu décisif, sur une faute directe en coup droit. Revenu à un set partout grâce au premier break de la partie (6-3), il a fait la différence dans le money-time du troisième set avec un break pour mener 5-4, grâce à un passing en revers en bout de course, puis terminer la partie sur un ace.

Simon cale encore face à Nadal

Comme à Pékin et à Londres, Gilles Simon s’arrête en huitième de finale du tournoi du simple messieurs des Jeux Olympiques. Cette fois-ci, ce n’est pas James Blake ou Juan Martin Del Potro qui ont mis fin au parcours du Niçois, mais Rafael Nadal en personne. L’Espagnol, champion olympique en 2008, a dominé le Français 7-6, 6-3 pour se qualifier pour les quarts de finale. Le 31e mondial a fait jeu égal pendant le premier set, mais la perte de la manche au jeu décisif a fait plonger le Tricolore dans le set suivant.

Comme souvent, Simon n’a pas démérité. Nadal a pris le service du Français en premier pour mener 4-2 dans le premier set. Le Niçois a ensuite parfaitement riposté pour emmener son adversaire dans un jeu décisif. Là encore, c’est l’Espagnol qui a fait la course en tête (4/1) avant que Simon ne refasse à nouveau son retard pour recoller à 5/5. Mais les deux derniers points, trustés par l’Espagnol, lui ont coupé les jambes.

Murray a eu une bonne suée

A force de courir après le score, Simon a sombré dans le deuxième set, où il a rapidement mené 4-0. S'il a refait un break de retard, il n'a pas pu empêcher le porte-drapeau espagnol de poursuivre sa route. Une route qui s'annonce longue mais belle. Le porte-drapeau espagnol a assuré au moins une médaille en se qualifiant pour la finale du double messieurs avec son compère Marc Lopez, jeudi. Ils affronteront la paire roumaine Mergea/Tecau. Il ne sera pas venu au Brésil pour rien.

En simple, Nadal affrontera le Brésilien Tomaz Bellucci, vainqueur de David Goffin (7-6, 6-4). De l'autre côté du tableau, Andy Murray avance aussi. Le champion olympique en titre a eu plus de mal pour éliminer Fabio Fognini (6-1, 2-6, 6-3). En huitième de finale, le Britannique a même connu une belle sueur froide en perdant 8 jeux de suite à 2-1 dans le 2e set pour être mené 3-0 dans l'ultime manche par l'Italien... avant d'aligner 6 jeux pour rallier les quarts. L'Américain Steve Johnson l'attend au prochain match.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0