Une grande annonce en cacherait-elle une autre ? Roger Federer a fait l’actualité tennistique ces derniers jours en dévoilant son intention de jouer les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 à l’âge de 39 ans. Mais il reste quelques points d’interrogation dans le calendrier de la saison prochaine du Bâlois, notamment celui au sujet d’une éventuelle deuxième participation consécutive à Roland-Garros après son retour-événement en 2019 sur la terre battue parisienne. Et sans la confirmer formellement, l’intéressé a semblé préparer le terrain lors d’un entretien accordé à la chaîne américaine CNN.

Open d'Australie
Inquiétude à Melbourne : le variant britannique du Covid pourrait circuler chez les joueurs
IL Y A 8 HEURES

Federer a ainsi expliqué comment il avait pris sa décision pour Tokyo, évoquant le reste de son programme. "J’avais juste besoin de prendre le temps de parler à ma femme, à mon équipe et d’écouter mon cœur. Qu’est-ce que je voulais vraiment faire ? Je devais prendre en compte le programme avec la terre battue, le gazon, l’US Open, les courts en dur. J'ai toujours voulu jouer les JO, mais je ne savais pas si je pouvais tout faire, parce que je ne suis plus très jeune et il faut que je choisisse mes tournois. Mais j’ai senti que je pouvais et que je voulais le faire finalement", a-t-il confié.

En attendant une annonce formelle...

Si l’article de nos confrères américains mentionne que le Suisse a bien confirmé sa participation à Roland-Garros l’an prochain avant Wimbledon, aucune citation ne l’atteste clairement encore. Mais dans les propos relayés plus haut, la volonté de Federer de jouer un programme complet ressort de manière incontestable. Le public parisien, qui sait que les occasions de voir le "Maestro" à l’œuvre s’amenuisent avec les années, n’attend plus qu’une annonce formelle pour s’enflammer à nouveau le printemps prochain.

Tennis
Ancien coach de Thiem, Bresnik entraîne désormais Monfils
IL Y A 13 HEURES
Tennis
Open d'Australie - Isolé, Nadal s'est enfin montré
IL Y A 14 HEURES