Tennis
Roland-Garros dames

Éliminée par Kenin, Williams devra encore patienter pour son 24e Grand Chelem

Partager avec
Copier
Partager cet article

Serena Williams lors de son match face à Sophia Kenin à Roland-Garros

Crédit: Getty Images

ParEurosport
01/06/2019 à 18:16 | Mis à jour 01/06/2019 à 18:35

ROLAND-GARROS - A 20 ans seulement, l'Américaine Sofia Kenin a éliminé son illustre compatriote, Serena Williams (N.10) en deux manches (6-2, 7-5) et se qualifie pour son premier huitième de finale en Grand Chelem où elle affrontera Ashleigh Barty (N.8). L'ancienne numéro un mondiale devra patientier pour décrocher son 24e titre en Majeur.

Après la numéro 1 mondiale Noami Osaka, nouveau choc dans le tableau féminin : c’est la reine, Serena Williams, trois fois titrée à la porte d’Auteuil, qui est tombée. La 10e joueuse mondiale a chuté face à l’étonnante Sofia Kenin, qui a livré une belle partie, luttant contre le retour tardif de l’ancienne numéro 1 et un public hostile, pour s’imposer en deux sets (6-2, 7-5). Un bel exploit pour cette joueuse de 20 ans.

WTA Lyon

Kenin s'offre Friedsam et triomphe à Lyon

08/03/2020 À 16:03

Il fallait de la volonté, et un mental de fer pour passer en huitième de finale face à une joueuse aussi dominante. Mais celle qui a disputé son premier tournoi du Grand Chelem (l’US Open en 2015) a à peine 16 ans en a à revendre. Surtout, elle a développé un très beau tennis sur le court Philippe-Chatrier, dont les spectateurs étaient tout acquis à la cause de sa compatriote, et qui n’ont pas hésité à la siffler dès lors qu’elle contestait des décisions arbitrales au cœur du 2 set.

Serena, un retour tardif, en vain

Serena Williams était alors en train de revenir, après avoir été breakée d’entrée de deuxième manche. Auparavant, il n’y a presque pas eu de débat entre la joueuse aux 23 Majeurs, et la 35e mondiale, qui a pris par deux fois le service de son adversaire pour s’imposer 6-2 dans le premier acte. Mais Williams est une championne. Bien que plombée par un grand nombre de faute directes (34, soit deux fois plus que Kenin qui en a commis 17), Serena a aussi fait parler la poudre par moments (30 coups gagnants).

Alors que le doute s’est longtemps lu sur son visage, elle a débreaké à 2-3 pour insuffler l’espoir d’un renversement de situation, lançant des regards noirs à son adversaire à chaque point gagné. Solide au service (72% de points gagnés derrière sa première balle), Kenin a de nouveau pris la mise en jeu de son adversaire, avant de convertir sa deuxième balle de match, et de laisser éclater sa joie. Pour sa première deuxième semaine en Grand Chelem, Kenin, déjà titrée à Hobart cette saison, retrouvera la tête de série numéro 8 Ashleigh Barty en 8e. Pour créer à nouveau la surprise ?

Serena Williams lors du troisième tour de Roland-Garros

Crédit: Getty Images

WTA Lyon

Non sans mal, Kenin composte son billet pour la finale

07/03/2020 À 19:01
WTA Lyon

Dodin éliminée la tête haute

06/03/2020 À 18:56
Dans le même sujet
TennisRoland-Garros damesSerena WilliamsSofia Kenin
Partager avec
Copier
Partager cet article