Getty Images

Nadal stoppé dans sa démonstration

Nadal stoppé dans sa démonstration

Le 04/06/2019 à 17:50Mis à jour Le 04/06/2019 à 18:38

ROLAND-GARROS - Alors que Rafael Nadal menait largement deux manches à zéro (6-1, 6-1, 4-2) face à Kei Nihsikori, le match a été interrompu par la pluie imminente sur le court Philippe-Chatrier. Jusqu'à cette interruption, l'Espagnol maîtrisait la partie sans aucun souci et se dirigeait vers une nouvelle demi-finale Porte d'Auteuil.

Rafael Nadal a des super-pouvoirs. Demandez donc à Kei Nishikori… Mais Nadal n’arrête pas la pluie et ne peut rien faire contre les orages. A 6-1, 6-1 et 4-2 dans ce qui ressemblait à la dernière manche du match, le Majorquin a été interrompu dans son élan et sur la route d’une très probable douzième demi-finale à Roland-Garros. Il lui faudra revenir ce mardi soir ou mercredi pour en finir avec un Kei Nishikori qui a été dépassé par les événements. De A à Z.

Avant l'orage, Kei Nishikori a subi la foudre de Rafael Nadal. Durant plus de deux sets et demi, le Majorquin a martyrisé le Japonais dans des proportions assez indécentes. Pas loin du double de points gagnants (29 contre 17) et une agressivité constante sur l'engagement adverse ont simplifié la vie du numéro 2 mondial, intraitable. Hormis, peut-être, durant un jeu et demi à l'entame de la seconde manche. Et encore.

Si bien que le Chatrier, frustré du duel qui tournait court alors que le Lenglen se régalait avec Federer et Wawrinka, s’est mis à encourager Nishikori. Ça n’a pas marché le moins du monde. Et Rafa a poursuivi sur sa lancée destructrice. Le Majorquin était d’ailleurs fort marri lorsque la décision de mettre temporairement fin au match fut prise. Nadal serait bien allé au bout. A la place, Nishikori a eu droit à un sursis. A défaut d’un grand espoir de reconquête.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0