Reuters

La Serbie en fête

La Serbie en fête
Par Eurosport

Le 05/06/2007 à 12:10Mis à jour

La Serbie est à l'honneur à la Porte d'Auteuil. Ana Ivanovic et Jelena Jankovic compostent ainsi leur billet pour les demi-finales en se défaisant respectivement de la Russe Svetlana Kuznetsova et de la Tchèque Nicole Vaidisova.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

ROLAND-GARROS - 1/4 de finale dames

Ana Ivanovic (SER/7) bat Svetlana Kuznetsova (RUS/3) 6-0 3-6 6-1
Prochaine adversaire : Sharapova (RUS/2)
Revivez le film du match
La réaction d'Ivanovic

Présentée comme un grand des espoirs du tennis mondial depuis 2005 et une victoire face à Amélie Mauresmo à la Porte d'Auteuil, Ana Ivanovic donne le sentiment de confirmer enfin toutes les attentes placées en elle. Capable de coups d'éclats mais également d'une inconstance chronique au cours des deux dernières années, la Serbe a bel et bien passé un cap depuis quelques mois. Son sacre à Berlin lui a forgé une grande confiance qui lui a permis d'aborder la deuxième levée du Grand Chelem sans le moindre complexe.

Totalement relâchée malgré l'enjeu, Ivanovic attaquait son quart de finale sans montrer le moindre signe de fébrilité en faisant étalage dès les premiers coups de raquette de ses immenses progrès. Immédiatement installée à l'intérieur du court, la tête de série numéro 7 donnait un véritable récital au cours de la première manche, dictant son jeu tout en puissance en commettant un minimum d'erreurs (10 coups gagnants pour seulement 2 fautes directes). Transformée en simple faire-valoir, Kuznetsova, repoussée très loin derrière sa ligne de fond de court, ne pouvait que constater les dégâts et mettait un premier genou à terre après seulement 21 minutes en ne grappillant que 8 petits points.

Euphorique depuis le début du match Ivanovic ne pouvait conserver un tel niveau de jeu. Redescendant de son nuage dès l'entame du deuxième set, la Serbe se rendait coupable de ses premières fautes grossières (8 au cours des 4 premiers jeux) et permettait à la finaliste 2006 de sortir la tête de l'eau. Alors que son adversaire montrait des premiers signes de fatigue, la Russe s'engouffrait dans la brèche et faisait étalage de ses énormes qualités offensives. Plus précise, plus présente au filet (5 montées victorieuses), la Moscovite inversait totalement la tendance pour revenir au score avec la manière.

Alors qu'il y a encore quelques mois, elle aurait totalement baissé pavillon, Ana Ivanovic faisait à l'attaque de la manche décisive preuve de ses progrès sur le plan mental. Nullement traumatisée par la perte du deuxième set, la Serbe repartait au combat sans la moindre hésitation, tentant comme en début de match de reprendre la direction des échanges. Elle n'a finalement pas besoin eu de forcer son talent. Touchée au abdominaux, Kuznetsova n'était pas en mesure de défendre ses chances. Coupable de nombreuses fautes directes, la Russe ne pouvait empêcher la nouvelle perle du tennis mondiale de s'envoler vers la première demi-finale de sa carrière en tournoi du Grand Chelem.

Jelena Jankovic (SER/4) bat Nicole Vaidisova (RTC/6) 6-3 7-5
Prochaine adversaire : Henin (BEL/1)
La réaction de Jankovic

Entre la meilleure défenseur du circuit et une des joueuses les plus puissantes en fond de court, le quart de finale entre Jelena Jankovic et Nicole Vaidisova offrait une véritable opposition de style. Une impression que se reflétait sur le terrain dès les premiers échanges. Pendant que la jeune Tchèque tentait de faire la loi, en s'installant dans le court et en s'appuyant sur son énorme coup droit, la Serbe présentée comme une des favorites de l'épreuve, faisait admirer ses formidables qualités défensives et sa couverture de terrain sans égale. S'efforçant de faire jouer le coup de trop à son adversaire, l'actuelle leader de la Race profitait de sa première et seule occasion pour faire un break, synonyme de gain de la première manche.

Le scénario se répétait dans la deuxième. Alors que Vaidisova accumulait les coups gagnants, mais également et malheureusement pour elle, les fautes directes (42), la Serbe se contentait le plus souvent de remettre la balle dans les limites de court, faisant preuve d'une résistance physique sans faille. Une nouvelle fois, très efficace sur les balles de break (3/3 sur l'ensemble du match), elle se montrait cependant un peu attentiste au moment de conclure permettant à la Tchèque d'effacer 5 balles de match et de recoller à 5 jeux partout. Un passage à vide passager qui ne lui empêchait pas de composter son billet pour les demi-finales en démontrant une fois de plus qu'il serait bien difficile de lui faire mettre genoux à terre.

LA DECLA : Nicole Vaidisova (RTC/6)

Si quelqu'un peut battre Jankovic dans ce tournoi? Oui, bien sûr. Moi j'ai eu mes occasions aujourd'hui, j'ai eu des balles de break sur presque tous ses jeux de services. Sa deuxième balle est un peu sa faiblesse, il faut l'agresser dessus. J'ai fait un bon match, mais c'est une sacrée combattante, elle défend très bien et ne rate pas beaucoup. Je suis globalement contente de mon tournoi. J'aurais pu aller plus loin mais je suis satisfaite de la qualité de mon tennis. Place maintenant au gazon, je m'en réjouis d'avance.

Thomas BONNET

0
0