Andy Murray manquera à l'appel. Touché au dos et contraint à l'abandon dès le deuxième tour à Rome face à l'Espagnol Marcel Granollers la semaine dernière, le deuxième joueur mondial ne participera pas à Roland-Garros et a annoncé son forfait ce mardi : "Ç’a été une décision vraiment difficile à prendre. J’aime jouer à Paris. Mais après consultation, je ne suis pas en forme pour prendre part à la compétition", a-t-il déclaré. L'Ecossais restait sur trois finales de Grand Chelem et, s'il n'a jamais atteint la finale Porte d'Auteuil, il demeurait un outsider de poids.
En délicatesse avec son dos au niveau des lombaires, Murray déclarait après son abandon à Rome : "Je serais très étonné de jouer à Paris.Les choses changent d'une semaine à l'autre, mais j'ai mal vers le bas du dos", une douleur qu'il traîne "depuis la fin 2011". L'Ecossais n'avait plus manqué de tournois du Grand Chelem depuis Roland-Garros et Wimbledon en 2007. Ce forfait dessine un nouveau rapport de force au sein des têtes de série. David Ferrer entre dans le Big Four et est assuré de ne pas affronter Djokovic, Federer et Nadal avant les demi-finales.
Le Suisse, lui, est désormais tête de série numéro 2 : il n'affrontera pas Djokovic avant la finale mais pourrait jouer Nadal dans le dernier carré. Côté français, la donne change sensiblement puisque Gilles Simon passe tête de série numéro 16, Richard Gasquet n°8 et Jo-Wilfried Tsonga n°7... A moins d'un nouveau forfait de taille. Effet collatéral déjà certain : le Biterrois et le Manceau sont assurés de s'éviter avant les quarts de finale.
ATP Madrid
"Il est n°1 mondial, j'ai une hanche en métal" : Djokovic - Murray, affiche nostalgique
04/05/2022 À 19:07
Tennis
Magie de Melbourne, Coupe Davis et regrets à Roland : la carrière de Tsonga en 10 dates
06/04/2022 À 23:49
ATP Miami
Medvedev n'a fait qu'une bouchée de Murray
26/03/2022 À 17:47