AFP

Maria Sharapova remporte son deuxième Roland-Garros face à Simona Halep

Deux ans après, Sharapova redevient la reine de Roland-Garros

Le 07/06/2014 à 18:15Mis à jour Le 07/06/2014 à 22:24

Maria Sharapova s'est imposée en finale de Roland-Garros en battant en trois sets la Roumaine Simona Halep (6-4, 6-7, 6-4), samedi. La Russe, déjà sacrée en 2012, remporte les Internationaux de France pour la deuxième fois de sa carrière. Son cinquième titre du Grand Chelem.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Quand Maria veut, Sharapova obtient. Arrivée à Paris il y a quinze jours avec la ferme intention de soulever de nouveau le trophée, la Russe est parvenue à ses fins en battant Simona Halep en finale de Roland-Garros qui s’est jouée en trois sets pour la première fois depuis treize ans (6-4, 6-7, 6-4). Au terme d’un combat magnifique, la Russe décroche son cinquième titre du Grand Chelem deux ans après le dernier gagné aux Internationaux de France. En 2012, elle était repartie de la capitale française avec le statut de numéro un mondiale. Cette année, elle ne sera que cinquième au classement WTA, alors que son adversaire du jour, qui disputait sa toute première finale majeure, se tiendra deux rangs devant elle.

Mais tout n’a pas été cousu de fil blanc pour Sharapova. La Russe n’avait encore jamais joué de finale majeure en trois sets. Halep, aussi belle combattante qu’elle, le lui a fait connaître après une finale qui a failli être la plus longue de l’histoire du tournoi... à deux minutes près (3h02, contre 3h04 de Graf-Sanchez en 1996). Dès le premier set, la tension était palpable entre les deux joueuses. La Roumaine, forte d’un parcours sans faute jusqu’ici, a commencé pied au plancher en prenant la mise en jeu de la Russe d’entrée de partie. Menée 0-2 mais pas déboussolée pour autant, Sharapova est alors repartie au combat. Sans broncher. Résultat, elle a fait son retard en inscrivant cinq jeux de suite. Elle a bien coincé au moment de conclure le set à 5-2. Mais pas à 5-4. Halep perdait alors sa première manche du tournoi après une heure de jeu.

A deux minutes de la finale dames la plus longue de Roland-Garros

Ce coup sur la tête résonnait encore en elle lorsqu’elle a perdu son service d’entrée de deuxième manche. La Roumaine n’a pas désarmé pour autant en recollant au score dans la foulée. Elle a même pensé avoir fait le plus dur en prenant le service deux fois de suite en fin de set, mais c’était sans compter sur la réponse de la Russe qui a, encore une fois, refait son retard pour emmener son adversaire au jeu décisif après deux heures de jeu. Un tie-break finalement empoché par Simona Halep qui emmena son adversaire dans un troisième set halletant.

S’en est suivi un duel au couteau, mais en termes de puissance et de précision, Sharapova a pris les choses en main. Si son bras a quelque fois tremblé avant de servir (12 doubles fautes et 39% de réussite derrière ses secondes balles), Sharapova est toujours restée concentrée sur son objectif. Au jeu de la volonté, c’est la Russe qui a été la plus forte en allant chercher la victoire sur son neuvième break, lui permettant d’empocher sa 50e victoire à Roland-Garros, synonyme de deuxième trophée à Paris. Quand Maria veut, Sharapova obtient.

0
0