AFP

Novak Djokovic bat Andy Murray en cinq sets et rejoint Stan Wawrinka en finale

Djokovic a eu besoin de cinq sets, mais c'est bien lui qui défiera Wawrinka

Le 06/06/2015 à 14:08Mis à jour Le 06/06/2015 à 16:02

ROLAND-GARROS - Novak Djokovic a éliminé Andy Murray en demi-finale de Roland-Garros. Le Serbe s'est imposé en cinq sets contre l'Ecossais (6-3, 6-3, 5-7, 5-7, 6-1). La partie, débutée vendredi, avait été interrompue en raison de la météo. En finale, Djokovic, qui ne s'est jamais imposé à la Porte d'Auteuil, sera opposé dimanche au Suisse Stanislas Wawrinka.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Novak Djokovic n'est plus qu'à une marche de son Graal. Pour la troisième fois en quatre ans, le Serbe disputera dimanche la finale de Roland-Garros, seul tournoi majeur encore absent de son palmarès. Après avoir fait tomber au tour précédent Rafael Nadal, Djokovic a fini par venir à bout d'un Andy Murray terriblement accrocheur. Il lui aura fallu pour cela deux jours, cinq sets et plus de quatre heures. Mais le numéro un mondial, même péniblement, a imposé sa loi (6-3, 6-3, 5-7, 5-7, 6-1) pour rejoindre Stan Wawrinka en finale.

Stoppée la veille par l'arrivée imminente et conjointe de l'orage et de la nuit, cette demi-finale a repris sur les coups de 13 heures samedi, là où elle s'était arrêtée, à deux manches à une en faveur de Djokovic et 3-3 dans le quatrième set. Après quatre jeux remportés tranquillement par les serveurs, Novak Djokovic a été victime du premier coup d'accélérateur de Murray. Comme la veille, l'Ecossais a réussi le break dans le 11e jeu, profitant aussi du manque de contrôle du Djoker sur ses frappes.

Deux breaks pour éteindre définitivement Murray

Lorsque, dans la foulée, Andy Murray a bouclé ce quatrième set sur son service, l'exploit a semblé possible. Novak Djokovic, invaincu depuis 26 matches et vainqueur de ses sept derniers duels face à Murray, allait-il craquer et lâcher un match au cours duquel il avait mené deux sets à rien ? La réponse n'a pas tardé à venir. Comme souvent, Nole a su hausser le ton quand il l'a fallu. Il a breaké son adversaire d'entrée de cinquième set pour se détacher rapidement (3-0), avant d'enfoncer le clou sous la forme d'un dernier break. Cette fois, ce fut "too much" pour Murray.

Comme en 2012 et 2014, Novak Djokovic se retrouve donc à une marche d'un Grand Chelem en carrière. Cette fois, pas de Rafael Nadal pour lui barrer la route. Stan Wawrinka n'apparait pas pour autant comme une proie facile et une victime consentante. Et si le Serbe a très souvent pris le dessus sur le Suisse, y compris depuis que Wawrinka est devenu un authentique champion, leurs confrontations ont souvent accouché de rencontres très indécises. Méfiance, donc...

0
0