AFP

Stan Wawrinka prive Tsonga d'un nouveau rêve

Wawrinka prive Tsonga d'un nouveau rêve

Le 05/06/2015 à 17:01Mis à jour Le 05/06/2015 à 18:19

ROLAND-GARROS - Trop solide, Stan Wawrinka a privé Jo-Wilfried Tsonga d'une finale à Roland-Garros en le dominant en quatre sets vendredi (6-3, 6-7, 7-6, 6-4). Le Suisse fait une nouvelle fois les malheurs du Français, qu'il avait déjà battu en finale de la Coupe Davis à l'automne. Pour Tsonga, c'est son deuxième échec en demi-finale sur la terre battue parisienne.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Henri Leconte attendra encore. Une année de plus, au moins. Depuis 1988 et sa défaite face à Mats Wilander, aucun joueur français n'a réussi à se hisser en finale à Roland-Garros. Vendredi, pour la sixième fois en 27 ans, les portes du match du titre se sont dérobées au moment de s'ouvrir. Comme il y a deux ans face à David Ferrer, Jo-Wilfried Tsonga, battu en quatre sets (6-3, 6-7, 7-6, 6-4) par Stanislas Wawrinka dans la fournaise du central, a échoué sur l'avant-dernière marche.

Le Manceau a pourtant eu sa chance dans cette rencontre, sans pouvoir la saisir. Le Suisse se hisse donc pour la première fois en finale à Paris, où il retrouvera Novak Djokovic ou Andy Murray. A l'avenir, quand il repensera à ce match, Jo-Wilfried Tsonga sera probablement hanté par cette statistique improbable qui a plombé son après-midi : 1 sur 17. Il a réussi un break sur 17 opportunités. Si Wawrinka s'est montré lui aussi déficitaire en la matière (3 sur 15), les deux breaks réussis en début de première et quatrième manches ont pesé lourd au final.

Jo était au-dessus dans le troisième set

Longtemps, on a toutefois cru que cette demi-finale serait à sens unique. Pendant un set et demi, exactement. Plus solide, plus efficace aussi sur les points importants (déjà), le Suisse semblait filer vers un succès relativement tranquille lorsqu'il a mené 6-3, 4-2. Mais il faut parfois peu de choses pour qu'un match change de visage. Un mauvaise jeu de service de Wawrinka à 4-3, avec notamment deux doubles fautes, a permis de relancer Tsonga, transformant une partie alors sans saveur en véritable combat, âpre et incertain.

Dans la foulée, le Français a sauvé sur un fil son jeu de service à 5-5 en écartant cinq balles de break, avant de s'envoler dans le jeu décisif (7-1). De retour dans le match, JWT allait même prendre la main sur les débats dans une troisième manche qu'il a dominée. Wawrinka, à la peine sur tous ses jeux de service ou presque, a alors su serrer le jeu en grand champion qu'il est devenu. Dans trois jeux différents, il a sauvé deux balles de break, pour entrainer son adversaire au jeu décisif.

Un 8-0 décisif

Jusqu'à trois points partout dans ce tie-break, cette première demi-finale sentait bon l'indécision. Puis, en deux temps et deux fois quatre points, tout a basculé. Wawrinka a d'abord enlevé les quatre derniers points du troisième set (7-3) puis les quatre premiers du quatrième pour réussir un break blanc. Jo-Wilfried Tsonga n'allait pas se relever de ce double crochet du droit. Malgré six nouvelles balles de débreak, jamais le Suisse n'a cédé son service dans le 4e set.

La différence n'était pas énorme sur ce match mais dimanche, pour la 27e fois consécutive, il n'y aura pas de Français en finale. Pour la deuxième fois en 18 mois, Wawrinka, lui, va jouer pour remporter un Grand Chelem. Et ça, ça change tout...

Tsonga Wawrinka 2015

Tsonga Wawrinka 2015AFP

0
0