AFP

Andy Murray s'en sort sur le fil face à Stepanek

Murray est vraiment passé tout près du précipice

Le 24/05/2016 à 14:37Mis à jour Le 24/05/2016 à 19:39

ROLAND-GARROS - Andy Murray revient vraiment de très, très loin. L'Ecossais, mené deux sets à rien la veille par Radek Stepanek, a fini par s'imposer en cinq manches (3-6, 3-6, 6-0, 6-3, 7-5) et 3h40 de jeu, non sans être passé à deux points de la défaite.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Qu’elle a été difficile à obtenir, cette 160e victoire en Grand Chelem. Après un combat étalé sur deux jours, 5 sets et plus de trois heures trente de jeu, Andy Murray a arraché son billet de qualification pour le 2e tour de Roland-Garros des mains de Radek Stepanek, 37 ans au compteur mais hyper motivé à l’idée de réaliser la première sensation de la quinzaine parisienne.

Finalement, il n’en a rien été (6-3, 6-3, 0-6, 3-6, 7-5). Mardi, le Tchèque a rendu les armes avec les honneurs, au bout d’une cinquième manche épique, ponctuée sur le seul break du set obtenu dans le 11e jeu. Au prochain tour, le numéro deux mondial croisera la route d’un jeune Français, Mathias Bourgue, 166e mondial, qui dispute son premier Roland-Garros à 22 ans. Et qui rêve sans doute de faire aussi bonne figure face à l’un des favoris Porte d'Auteuil.

Vidéo - Hlts Roland Garros : Stepanek vs Murray

02:38

Stepanek a marqué le pas dans le "money time"

Murray s’est longtemps cherché dans ce match inaugural. Les sauts de cabris ont autant énervé l’Ecossais que la hargne avec laquelle s’est battu son adversaire. Pendant les deux premiers sets qu’il a remportés lundi, le Tchèque était partout sur le terrain. Mais nettement moins fringant par la suite, il a subi de plein fouet le retour en grâce du Britannique qui a aligné 8 jeux avant de voir la nuit interrompre leur match à 4-2 dans le quatrième set. La reprise du match ce mardi a confirmé le retour de Murray, enlevant la manche 6-3 pour égaliser à deux manches partout.

Murray a vécu deux moments tendus dans ce match : à 2-1, 15/40 sur son service dans le 3e set avec deux balles de break à effacer. Puis surtout à 5-4 dans la dernière manche. Ici, pas de balle de match à négocier, mais deux points très chauds à 30A et égalité où toute la maîtrise de l’Ecossaise a été nécessaire pour ne pas passer à la trappe. Et aussi quelques fautes salvatrices de Stepanek, qui a clairement marqué le pas dans le ‘’money-time’’ de ce match.

A deux points près, le Tchèque a failli être le premier joueur depuis Gaël Monfils à sortir l’Ecossais au premier tour de Roland-Garros. C’était en 2006, il y a donc dix ans. Plus près de nous, en 2010, Richard Gasquet a vécu la même mésaventure que Stepanek en menant deux sets à zéro au premier tour des Internationaux de France face à Murray, avant de s’incliner en cinq sets. Cette année-là, le Britannique n’avait pas été plus loin que les huitièmes de finale. Vu qu'il pourrait le retrouver en quart de finale, le Français verrait sans doute d'un bon oeil de jouer face à quelqu'un d'autre.

0
0