AFP

Roland-Garros : Andy Murray élimine John Isner en trois sets

Murray reste poussif, mais il tient toujours bon

Le 29/05/2016 à 19:18Mis à jour Le 29/05/2016 à 20:22

ROLAND-GARROS – Le Britannique Andy Murray (N.2) s'est qualifié pour les quarts de finale en s'imposant devant l'Américain John Isner (N.15) en trois manches (7-6, 6-4, 6-3). Il affrontera le vainqueur du duel opposant le Français Richard Gasquet et le Japonais Kei Nishikori.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Andy Murray en quart de finale, c’est finalement une affaire qui roule. Oubliés les deux premiers tours poussifs, joués en cinq sets, les troisième et quatrième tours ont été franchis sans mal par le numéro deux mondial. Deux jours après avoir eu la peau d’Ivo Karlovic vendredi, il a renvoyé chez lui un autre puissant serveur, John Isner, au terme d’un match remporté en trois sets, dimanche (7-6, 6-4, 6-3). Un résultat dans la juste lignée des cinq premières rencontres l’un face à l’autre où l’Américain n’a jamais trouvé la clé face à lui.

Telle une habitude bien installée entre eux, Murray et Isner ne peuvent pas se rencontrer sans jouer un tie-break. Ce match n’y a pas coupé, et ce dès le premier set. C’est ici où Isner aurait pu prendre les commandes de ce match. Mais il a été incapable de convertir les deux seules balles de break sur le service de Murray. Et a manqué trois balles de set dans le jeu décisif, dont une sur un superbe "raté" à 6-5. Autant d’occasions manquées qu’il ruminera tout le reste du match.

Gros combat attendu en quart face à Gasquet

Bien heureux de surfer sur les boulettes de son adversaire (57, contre 23 pour l’Ecossais), Murray a pris les commandes de la rencontre pour ne plus les lâcher. L’interruption d’une heure due à la pluie à 7-6, 2-1 n’a pas changé grand-chose à la donne. Sans la moindre occasion de break à se mettre sous la dent, le Britannique a fini par trouver la faille au meilleur moment : à 5-4 dans la deuxième manche, pour mener deux sets à rien. Ce qui a fini de donner un coup sur la tête de son adversaire.

Pilonné sur sa seconde balle (38% de réussite), l’Américain a perdu sa mise en jeu à 2-1 d’entrée de troisième manche. Histoire d’avoir encore plus de regrets, Isner a encore manqué trois occasions de break pour revenir dans le troisième set, dont une sur le jeu de service de Murray qui servait alors pour le gain du match. D’un ace, Murray a écarté l’alerte et d’un autre, il a conclu ce match, bien content de s’en tirer sous un ciel qui était bien plus menaçant que son adversaire du jour.

Solide à défaut d’être flamboyant, le Britannique accède aux quarts de finale comme toujours depuis 2011 (sauf en 2013 où il était absent). Il tentera de rallier les demi-finales de Roland-Garros pour la troisième année consécutive face à Richard Gasquet, finalement vainqueur de Kei Nishikori en quatre sets. Un joueur face à qui il reste sur cinq succès de suite, dont un à Roland-Garros en huitième de finale de l'édition 2012.

Vidéo - RG : ITW Murray FR

02:07
0
0