Getty Images

Alexander Zverev sorti dès le 1er tour par Fernando Verdasco

Zverev, la douche froide

Le 30/05/2017 à 15:13Mis à jour Le 30/05/2017 à 15:46

Vainqueur du Masters 1000 de Rome, Alexander Zverev a connu une sacrée désillusion, mardi à Roland-Garros. L'Allemand, tête de série numéro 9, a été éliminé par Fernando Verdasco en quatre manches (6-4, 3-6, 6-4, 6-2). Après Kerber chez les filles, l'Allemagne perd sa meilleure chance chez les hommes.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

C'est la première grosse sensation de la quinzaine dans le tableau masculin. Et après la sortie d'entrée d'Angélique Kerber chez les dames, c'est à nouveau le tennis allemand qui en est la victime. Alexander Zverev, un des vrais outsiders après son titre au Masters 1000 de Rome et son accession au Top 10, a chuté mardi dès le premier tour face à Fernando Verdasco. Interrompue par la nuit à une manche partout lundi soir, la rencontre a repris mardi et Zverev a cédé en quatre sets (6-4, 3-6, 6-4, 6-2).

Verdasco au premier tour, c'était un des pires tirages possibles. En bon vieux briscard, le vétéran espagnol n'est certes plus assez bien classé (37e) pour figurer parmi les têtes de série, mais sur un match, il est tout à fait capable de surjouer par rapport à son rang officiel à l'ATP. Ce fut encore le cas sur ces deux jours. Zverev, déjà bousculé la veille, avait toutefois réussi à rentrer à l'hôtel à un set partout après avoir enlevé la seconde manche. Mardi après-midi, à la reprise, il a poursuivi sur sa lancée en réussissant le premier break pour mener 3-1 dans le troisième set.

Le haut du tableau s'ouvre encore un peu plus

Mais la suite s'est avérée beaucoup plus compliquée pour la tête de série numéro 9. Verdasco ne s'est pas posé de questions et a recollé aussitôt avant de signer le break décisif à 5-4 pour reprendre les commandes dans ce match. Dès lors, le fil était cassé chez Zverev, qui a vite décroché dans le quatrième set. La gifle de coup droit de Verdasco a continuellement malmené le jeune Allemand, qui n'a pu, ou su, se révolter pour enrayer sa propre chute. Avec 26 fautes directes dans les deux derniers sets, il a sombré. Sans trembler, le gaucher castillan a lui facilement conclu sur sa mise en jeu à 5-2.

C'est une grosse désillusion pour l'étoile montante du tennis mondial. A tout juste 20 ans, Sacha Zverev va devoir gérer ce coup dur, lui qui n'a toujours pas signé de performance majeure en Grand Chelem. C'est aussi une élimination qui change la donne et vient ouvrir un peu plus le jeu dans le haut du tableau où Andy Murray, s'il retrouve au moins une partie de ses sensations, et Stan Wawrinka, font office de grands favoris. Mais nous ne sommes peut-être pas au bout de nos surprises…

Alexander Zverev

Alexander ZverevGetty Images

0
0