Getty Images

Dominic Thiem élimine Kei Nishikori en quatre sets et défiera Zverev en quart

Thiem fidèle au poste

Le 03/06/2018 à 15:04Mis à jour Le 03/06/2018 à 15:26

ROLAND-GARROS - Dominic Thiem s'est imposé face à Kei Nishikori, dimanche en 8e de finale des Internationaux de France. L'Autrichien s'est imposé en quatre sets (6-2, 6-0, 5-7, 6-4) et défiera Alexander Zverev en quart de finale. C'est son troisième quart de suite à Roland.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Dominic Thiem garde ses bonnes habitudes à Roland-Garros. Comme en 2016 et 2017, l'Autrichien est en quarts de finale et il tentera même, lors d'un duel qui promet déjà énormément face à Alexander Zverev, de rallier le dernier carré pour la troisième année consécutive. Dimanche, sur le court Philippe-Chatrier, il a dominé en quatre sets (6-2, 6-0, 5-7, 6-4) un Kei Nishikori qui a eu le tort de se réveiller trop tard. S'il a lâché un set comme lors de ses deux tours précédents, Thiem a tout de même fait preuve d'une certaine autorité, justifiant son statut de prétendant à une place en finale dans ce bas de tableau.

Ce huitième de finale s'est joué en deux actes. Lors du premier, Dominic Thiem aura été seul en scène, réduisant le pauvre Nishikori à un rôle de figurant, voire de punching-ball. Fantomatique, le Japonais a bu la tasse, et plutôt deux fois qu'une. En moins d'une heure, il s'est retrouvé mené deux manches à zéro en ayant chapardé que deux petits jeux. Peut-être s'est-il alors souvenu que l'an dernier, il avait concédé deux roues de vélo, au troisième tour face à Chung puis en huitièmes contre Verdasco, ce qui ne l'avait pas empêché de sortir du court en vainqueur.

Dernier coup de collier salvateur

D'ailleurs, c'est au moment où tout le monde pensait que Nishikori allait se faire éparpiller jusqu'au bout que ce match a changé d'âme, et de dimension dans le même temps. Les débats se sont équilibrés progressivement lorsque Nishikori a enfin réussi à tenir son service. En fin de troisième manche, il a ensuite fait preuve d'un opportunisme certain en sautant sur sa première balle de break du match pour prendre simultanément le service de Thiem dans le douzième jeu et le set avec.

Voilà comment un match à sens unique, presque tranquille, s'est brusquement compliqué pour Dominic Thiem, soudain beaucoup plus nerveux. L'essentiel pour lui était dès lors de ne pas s'embarquer dans un cinquième set. L'Autrichien a donné un coup de collier salvateur à 3-3 pour signer le break décisif. Même s'il a eu beaucoup de mal à boucler ses deux derniers jeux de service, vendangeant notamment une balle de match sur un coup droit à mi-court, Thiem a serré le jeu pour mater la dernière révolte nippone. Dix jours après le tirage qui nous promettait ce quart face à Zverev, la théorie est devenue réalité.

0
0