Eurosport

Juste récompense ou divine surprise : cette finale Halep-Stephens a tout du blockbuster

Juste récompense ou divine surprise : cette finale a tout du blockbuster

Le 08/06/2018 à 20:22Mis à jour Le 09/06/2018 à 00:23

ROLAND-GARROS - Ce samedi, Simona Halep et Sloane Stephens disputeront la finale féminine des Internationaux de France. Si la Roumaine, n°1 mondiale, était attendue, l’Américaine, vainqueur de l’US Open 2017, est une surprise de ce tableau féminin tant son jeu ne le destine pas à briller sur terre. Entre les deux femmes, la pression sera immense. Surtout pour Halep.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Le contexte

Une finale inattendue. Mais pleine de promesses. Car ce samedi, l’affiche Halep - Stephens aura des airs de blockbuster presque inattendu. Inattendu car l’affiche en elle-même est une surprise. Personne n’aurait misé un kopeck sur la présence de l'Américaine au début de la quinzaine. Non pas qu'elle sorte de nulle part. On parle quand même de la tenante du titre de l’US Open. Mais les capacités tennistiques sur l’ocre de celle-ci ainsi que ses performances sinusoïdales cette saison (sortie au 1er tour à Melbourne, titre à Miami) ne laissaient en rien présager d’une telle issue.

Et pourtant… Depuis le début de la quinzaine, l’Américaine est intouchable. Sûre de son jeu, de sa force et de ses frappes de balle si puissantes, elle n’a laissé qu’un petit set en route pour se frayer un chemin vers la finale. C’était face à Camila Giorgi au 3e tour et la jeune femme avait clairement entrevu la sortie de route (4-6, 6-1, 8-6). C’était simplement le début de sa montée en puissance, qui a mis sur le carreau Annet Kontaveit, la redoutable Daria Kasatkina et son amie Madison Keys. Du beau monde.

Vidéo - Face à son amie Keys, Stephens n'a pas fait dans la dentelle

02:59

Mais ce samedi, ça sera autre chose en face. Car Simona Halep est numéro un mondiale. Elle le restera après cette finale, qu’elle qu’en soit l’issue. Mais elle est surtout affamée. Et il faut la comprendre. La Roumaine va disputer là sa quatrième finale de Grand Chelem. Dans sa quête d’éternité, elle a toujours buté sur la dernière marche. En 2014, c’est Maria Sharapova qui l’avait privée de son rêve ici-même. Rebelote en 2017, mais cette fois face à la sensation Ostapenko. Dernière en date, la finale de l’Open d’Australie et la victoire de Caroline Wozniacki.

Cette fois-ci, Halep n’a plus le choix. Son tournoi et sa progression le prouvent. Deux petits sets perdus mais surtout le scalp de nombreuses prétendantes au trône : Elise Mertens, Angélique Kerber ou Garbine Muguruza pour ne citer qu’elles. En somme, Halep est celle qui doit gagner. Mais, comme souvent, entre devoir et pouvoir…

Vidéo - Halep a étouffé Muguruza et s'offre une nouvelle finale à Paris

03:00

Face-à-face : Avantage net à Halep

Si Halep est favorite, c’est aussi parce qu’entre les deux femmes, il n’y a pas eu photo par le passé. La Roumaine mène 5-2 dans leur confrontation mais surtout 4-0 depuis 2014. Sur terre, en revanche, pas grand-chose à tirer du duel. Les deux femmes ne se sont croisées qu’une fois sur la surface. C’était ici, Porte d’Auteuil, en 2014, pour une victoire tranquille de la Roumaine en 8e de finale (6-4, 6-3). Mais depuis, les choses ont changé. Pour les deux femmes…

Vidéo - The Coach : Coup droit pour Stephens, service et intentions pour Halep, voici les clés de la finale

02:15

Leur parcours

Simona Halep

  • 1er tour : victoire face à Alison Riske (2-6, 6-1, 6-1)
  • 2e tour : victoire face à Taylor Townsend (6-3, 6-1)
  • 3e tour : victoire face à Andrea Petkovic (7-5, 6-0)
  • 8e de finale : victoire face à Elise Mertens (6-2, 6-1)
  • Quart de finale : victoire face à Angélique Kerber (7-6, 6-3, 6-2)
  • Demi-finale : victoire face à Garbine Muguruza (6-1, 6-4)

Sloane Stephens

  • 1er tour : victoire face à Arantxa Rus (6-2, 6-0)
  • 2e tour : victoire face à Magdalena Frech (6-2, 6-2)
  • 3e tour : victoire face à Camila Giorgi (4-6, 6-1, 8-6)
  • 8e de finale : victoire face à Anett Kontaveit (6-2, 6-0)
  • Quart de finale : victoire face à Daria Kasatkina (6-3, 6-1)
  • Demi-finale : victoire face à Madison Keys (6-4, 6-4)

Les trois stats à avoir en tête

6/6. Comme le bilan de victoire de Sloane Stephens en finale. L’Américaine n’a jamais perdu le moindre match et pourrait s’offrir un 7/7 étourdissant. Avec deux titres du Grand Chelem au passage…

6. Si elle parvenait à s’imposer ce samedi, Simona Halep pourrait devenir la sixième joueuse à avoir remporté l’édition junior (en 2008) et l’édition professionnelle. Seules Francoise Durr, Mima Jausovec, Hana Mandlikova, Jennifer Capriati et Justine Henin ont réussi ce type de performance par le passé.

32. Comme le nombre de matches de Grand Chelem qu’aura dû attendre Simona Halep avant de remporter enfin un Majeur, soit le même nombre qu’Amélie Mauresmo avant son sacre à l’Open d’Australie 2006. Mais qu’Halep se rassure, elle est encore loin de Flavia Pennetta et sa marque de 49 matches avant d’atteindre le Graal.

Vidéo - Malédiction, impériale, vrai duel : 3 raisons de regarder Halep-Stephens

01:42

Elles l’ont dit

Simona Halep

" J’ai perdu trois finales jusqu’ici mais personne n’est mort"

Sloane Stephens sur sa préparation de la finale

" J'essaie de ne pas trop me mettre la pression. C’est la meilleure façon de jouer, quand tu ne penses pas à dix mille choses à la fois."

Notre avis

Indécise car le facteur psychologique sera la clé. Face à Stephens qui n’a rien à perdre et semble aimer les finales comme personne, Simona Halep aura clairement la pression. Mais son heure semble venue. C’est le sens de l’histoire de la voir enfin soulever un Majeur, surtout sur cette terre battue parisienne qui se refuse à elle depuis des années.

La Roumaine s’est sortie de tellement de pièges jusqu’ici et a semblé tellement déterminée qu’on la voit mal s’effondrer encore une fois au pire moment.

Notre pronostic : victoire d'Halep en trois sets

Vidéo - Le coup de coeur de Mouratoglou : "Halep et son tennis qui sent le travail !"

01:57
0
0