Getty Images

Roland-Garros - Marin Cilic vient à bout de Fabio Fognini en cinq sets et 3h37

Cilic ne tombe pas dans le traquenard Fognini

Le 04/06/2018 à 19:55Mis à jour Le 04/06/2018 à 20:22

ROLAND-GARROS - A l'issue d'un très beau combat de plus de trois heures et demie, Marin Cilic s'est qualifié lundi pour les quarts de finale en éliminant l'Italien Fabio Fognini en cinq sets (6-4, 6-1, 3-6, 6-7, 6-3). C'est la deuxième fois (consécutive) que le joueur croate se hisse dans le grand 8 du tournoi parisien. Il y affrontera l'Argentin Juan Martin Del Potro.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Le piège Fabio Fognini a bien failli se refermer sur Marin Cilic. Menant deux sets à zéro avec un adversaire blessé à la cheville droite, le Croate, tête de série numéro 3, n'est pas passé loin de la correctionnelle mais il a serré le jeu pour finalement s'imposer en cinq manches (6-4, 6-1, 3-6, 6-7, 6-3) en 3h37 de jeu. Il se qualifie ainsi pour le deuxième quart de finale de sa carrière à Roland-Garros après celui de l'année dernière, et y affrontera Juan Martin Del Potro pour un duel de cogneurs. En finale de deux des trois derniers majeurs disputés, Cilic confirme sa nouvelle constance, celle-là même qui l'a amené au 4e rang mondial. Face à Fognini, c'est cette solidité technique, mentale et physique qui lui a permis de remporter cette cinquième manche qui semblait promise à un Fognini en pleine confiance.

Cilic sur les rails d’entrée

La première manche entre les deux joueurs laissait augurer d’un combat long, très long. Et pourtant, Marin Cilic menait rapidement 3-0 après un break précoce mais c’était sans compter sur un Fognini en confiance après son thriller remporté face à Edmund au tour précédent. L’Italien recollait finalement rapidement mais aller craquer au pire des moments : il lâchait une nouvelle fois son service à 5-4 en faveur du Croate qui n’en demandait pas tant. Une bonne raison de jeter sa raquette (6-4).

Visiblement touché à la cheville droite et manipulé par le kiné, Fognini allait passer complètement à côté de sa deuxième manche. Une manche dans laquelle Cilic déroulait tranquillement (6-1). On se dit alors qu’avec les deux sets d’avance et la blessure, réelle semble-t-il, de Fognini, le sort du match était joué. On se trompait et on aurait dû s’en douter avec un joueur comme le Transalpin.

Vidéo - La superbe défense de Cilic contre Fognini

00:34

Fognini bête blessée

Fognini allait nous prouver rapidement qu’on avait tort. La bête blessée avait un sursaut d’orgeuil pour breaker d’entrée de troisième set. Cilic refaisait ce break de retard dans la foulée ? Pas de problème, Fognini reprenait le service adverse et s’en allait revenir à deux manches à une (3-6). En face, Cilic se déréglait, ne savait plus comment prendre cette adversaire si versatile. Sa première balle, son arme favorite, le lâchait (3-6). Mais le Croate était toujours serein.

Et il n’avait si tort que ça. Dans une quatrième manche où aucun des deux joueurs ne lâchait son engagement, le finaliste du dernier Open d’Australie, se procurait une balle de match à 5-4. Une balle de match qu’il allait gâcher sans même la jouer avec un retour trop long. Rageant et inquiétant d’autant plus que Fognini dominait le tie break de la manche pour revenir à égalité (6-7).

Premier quart de finale à Roland pour Cilic

Le mano a mano durait jusqu’à 3-3 dans la dernière manche, moment choisi par Cilic pour accélérer. Deux breaks, un jeu de service maîtrisé et le bonheur d’une première qualification en quarts de finale à Roland-Garros (6-3). Après Fognini, Cilic sera opposé à un joueur d’un tout autre style en la personne de Juan-Martin Del Potro, tombeur de John Isner. Le tout pour une place demi-finale. L’Argentin connaît le goût d’un dernier carré à Roland, pas le Croate.

0
0