Getty Images

Sans pitié, Thiem retrouve le dernier carré

Sans pitié, Thiem retrouve le dernier carré
Par Eurosport

Le 06/06/2019 à 16:32Mis à jour Le 06/06/2019 à 17:32

ROLAND-GARROS - Dominic Thiem n'a pas traîné. Favori de son quart de finale face à Karen Khachanov, l'Autrichien a tenu son rang et s'est qualifié pour sa quatrième demi-finale de rang dans le tournoi parisien après un succès autoritaire en trois manches (6-2, 6-4, 6-2), jeudi, à Paris. La tête de série n°4 affrontera Novak Djokovic pour une place en finale, vendredi.

Plus les tours passent, plus Dominic Thiem impressionne. Sur courant alternatif en première semaine, le numéro 4 mondial sera bien au rendez-vous du dernier carré à Roland-Garros pour la quatrième année consécutive. Jeudi, il n’a laissé aucune chance au Russe Karen Khachanov, balayé en trois sets (6-2, 6-4, 6-2) et 1h47 de jeu en quart de finale. L’Autrichien, déjà excellent en huitième face à Gaël Monfils, affrontera soit Novak Djokovic, vainqueur d'Alexander Zverev en trois manches (7-5, 6-2, 6-2), pour une place en finale.

Nerveux en début de tournoi, Dominic Thiem retrouve sa pleine mesure au moment où tout se décide. Sa démonstration au tour précédent tendait déjà à prouver qu’il montait en puissance. Et jeudi, il en a apporté la confirmation en se montrant intraitable face à un Karen Khachanov novice à ce stade de la compétition. Percutant, puissant, quasiment indébordable défensivement, il a écœuré le Russe, rapidement à court de solutions.

Vidéo - Surpuissant, explosif et indébordable, Thiem n'a fait qu'une bouchée de Khachanov

02:41

Un service imprenable

L’Autrichien n’a pas tardé à faire la différence sur le deuxième jeu de service adverse (3-1). Il a orienté prioritairement le jeu sur le coup droit de Khachanov qui n’a pas manqué de lui offrir une kyrielle de points (37 fautes directes en tout pour le Russe). Grâce à un nouveau break, il a conclu le premier set après à peine plus d’une demi-heure de jeu (6-2). Très régulier à l’échange, il n’a pratiquement rien donné de son côté (12 erreurs seulement).

Thiem a particulièrement brillé sur son engagement, puisqu’il n’a pas concédé la moindre balle de break dans ce quart de finale. Son kick extérieur a notamment beaucoup gêné Khachanov et lui a ouvert le court à de nombreuses reprises. Le Russe a toutefois mieux résisté dans le deuxième acte, augmentant son pourcentage de premières balles (77 % dans cette manche, 67 % sur le match), ce qui lui a permis d’obtenir plus de points gratuits. Mais à 4 jeux partout, son coup droit, incontestablement son point faible lors de ce duel, s’est à nouveau grippé et son adversaire n’a pas laissé passer l’occasion de breaker pour prendre deux manches d’avance (6-2, 6-4).

Marqué, Khachanov a craqué rapidement dans le troisième set. A 2-2, il a commis deux doubles fautes pour offrir littéralement son service à Thiem. Lancé, celui-ci a remporté les quatre derniers jeux du match. Alors qu’il devra remettre le couvert vendredi, si la météo le permet, face au numéro 1 mondial, ce succès rapide est plus que bienvenu. L’Autrichien peut plus que jamais rêver d’un sacre porte d’Auteuil, 24 ans après son illustre compatriote Thomas Muster.

Dominic Thiem lors de Roland-Garros 2019
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0