Getty Images

Cette fois-ci, Osaka ne s'en est pas sortie

Cette fois-ci, Osaka ne s'en est pas sortie
Par Eurosport

Le 01/06/2019 à 15:55Mis à jour Le 01/06/2019 à 17:04

ROLAND-GARROS - Grosse surprise sur le Lenglen. La numéro 1 mondiale Naomi Osaka a été éliminée dès le 3e tour par la Tchèque Katerina Siniakova (42e mondiale), en deux sets (6-4, 6-2) et 1h17 de jeu. La Japonaise tombe au même stade que l'an passé. Siniakova affrontera Blinkova ou Keys en 8es.

Cette fois, la marche était trop haute pour Naomi Osaka. Menée un set à zéro pour la troisième fois en trois matches, la Japonaise a cette fois cédé face à Katerina Siniakova, 42e mondiale, au troisième tour de Roland-Garros samedi (6-4, 6-2 en 1h17). La n°1 mondiale n'a toujours pas connu la deuxième semaine à Paris en quatre participations. La Tchèque affrontera en huitième de finale Madison Keys, tombeuse d'Anna Blinkova (6-3, 6-7, 6-4).

Toujours pas de 8e pour Osaka

Elle jouait avec le feu depuis le début de la quinzaine. Cette fois, Osaka est simplement tombée sur plus forte qu'elle. Le set de retard, qu'elle avait réussi à combler face à Schmiedlova et Azarenka, était cette fois infranchissable pour la n°1 mondiale, qui s'arrête à nouveau au troisième tour à Roland-Garros, comme en 2016 et en 2018.

Face à la 42e mondiale (mais n°1 en double), la Japonaise n'a jamais su développer son jeu. Elle a certes réalisé plus du double de points gagnants (25 contre 12), mais elle a explosé le compteur de fautes directes (38 contre 13 à son adversaire). De quoi donner suffisamment de munitions à la Tchèque pour s'envoler, comme lors de la balle de break fatale dans le filet à 2-2 dans la seconde manche.

Vidéo - Siniakova - Osaka : Les temps forts

02:58

Passive, souvent dans la réaction, Osaka n'a jamais semblé réellement concernée par ce match face à une joueuse qui était pourtant abordable sur le papier. Déjà à la limite de la sortie de route face à Azarenka au tour précédent, la détentrice des deux derniers Grands Chelem s'en était sortie in extremis. Cette fois, face à une joueuse qui a su saisir les occasions (50% de balles de break gagnées), il n'y avait rien à faire.

En quatre participations porte d'Auteuil, la Japonaise (21 ans) n'a toujours pas connu la deuxième semaine, stoppée trois fois sur quatre au troisième tour. Pour la Tchèque, dont la meilleure performance à Paris était un troisième tour en 2018, l'exploit est retentissant. En huitième de finale, elle défiera Madison Keys, la tombeuse de…Naomi Osaka l'année dernière.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0