Getty Images

Wawrinka, c'est du solide

Wawrinka, c'est du solide

Le 01/06/2019 à 15:02Mis à jour Le 01/06/2019 à 16:51

ROLAND-GARROS - Stoppé par la nuit vendredi soir alors qu'il menait deux sets à zéro, Stanislas Wawrinka a continué sur sa lancée samedi pour battre Grigor Dimitrov (7-6, 7-6, 7-6). Le Suisse rejoint Stefanos Tsitsipas en huitièmes de finale.

Stan Wawrinka retrouve la deuxième semaine à Paris. Le Suisse, actuel 28e joueur mondial, est sorti vainqueur d’un duel d’esthètes aux revers à une main face au Bulgare Grigor Dimitrov, 46e à l’ATP, en trois sets très accrochés (7-6, 7-6, 7-6), deux jours et 3h16 de jeu. Vainqueur en 2015 et finaliste en 2017, il trace sa route dans cette édition 2019 et retrouvera Stefanos Tsitsipas dimanche pour un huitième de finale qui fait saliver d’avance.

Ce n’est pas encore le grand Wawrinka, mais il s’en approche. Arrivé dans ses petits souliers à Roland-Garros, le Vaudois a engrangé de sacrées informations lors de cette première semaine, traversée en ne lâchant qu’un petit set en route. Après avoir écrasé le Chilien Cristian Garin (6-1, 6-4, 6-0), une des révélations de ce printemps sur terre battue, il s’est offert le scalp d’un nom du circuit, sur le retour comme lui, Grigor Dimitrov. S’il n’a pas constamment ébloui, il a incontestablement franchi un cap sur le plan mental.

Wawrinka a gagné la bataille des nerfs

Au cours de ce duel équilibré, Wawrinka s’est ainsi montré plus solide que son adversaire dans les tie-breaks qui ont scellé les trois manches de ce 3e tour. Car si Dimitrov souffre également d’un déficit criant de confiance, c’est bien le Suisse qui a su élever son niveau aux moments les plus cruciaux, malgré une irrégularité certaine dans le jeu : il a frappé pas moins 57 coups gagnants, mais a aussi commis 60 fautes directes.

Vidéo - Plus solide dans les moments chauds, Wawrinka remporte un duel de cogneurs contre Dimitrov

02:57

Interrompus par la nuit à deux manches à rien pour Wawrinka vendredi, les deux joueurs ont repris la partie samedi sur le court numéro 1 sur les mêmes bases. Capable du meilleur comme du pire, le Vaudois a obtenu un break fondamental à 4-4, avant de se faire immédiatement rejoindre alors qu’il servait pour le match (5-5). Logiquement, un troisième jeu décisif les a donc départagés, et Dimitrov a rapidement profité des erreurs de son adversaire pour obtenir quatre balles de set consécutives (6-2).

Dos au mur, Wawrinka s’est à nouveau relâché dans ses frappes alors que Dimitrov s’est montré trop conservateur. Le Suisse s’est ensuite offert un passing de revers somptueux le long de la ligne pour contrer une volée liftée adverse. A sa deuxième balle de match, il a pu lever les bras et tomber dans ceux du Bulgare. En trois matches à Paris, il a accumulé la confiance dont il manquait tant et pourrait bien devenir de plus en plus dangereux sur un terrain de jeu qu’il affectionne particulièrement.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0