Andrey Rublev a prouvé qu’il avait le mental d’un grand. A tout juste 22 ans, le Russe a réussi à s’extirper assez facilement d’Alejandro Davidovich Fokina. Après un premier set accroché et ponctué de belles montées au filet de part et d’autre (7-5), le quart de finaliste du dernier US Open a mis en exergue son expérience récemment gagnée en surfant sur la dynamique de sa première manche pour faire exploser l’Espagnol d’un an son cadet (7-5, 6-1).

Mais le numéro 12 mondial s’est ensuite reposé sur ses lauriers, n’arrivant à conclure aucune de ses deux balles de break tout en multipliant les fautes directes (10 dans ce troisième set) pour redonner de l’espoir à Davidovich (7-5, 6-1, 3-6). Frustré par sa prestation, Andrey Rublev a alors décidé de remettre les pendules à l’heure en haussant clairement son niveau de jeu pour s’extirper du court Simonne-Mathieu après 2h11 de jeu et un quatrième set ponctué de quatre aces et d'un joli 100% de points gagnés au filet (7-5, 6-1, 3-6, 6-1).

ATP Saint-Pétersbourg
Rublev triomphe à domicile et rejoint Djokovic
HIER À 15:29

Rublev a haussé son niveau, mais Davidovich Fokina lui a donné du fil à retordre

Anderson va vouloir le tester

Ce troisième set devra lui servir comme d’une piqûre de rappel tant la marche sera plus ardue pour Rublev au troisième tour. Car en face de lui se dressera Kevin Anderson et ses 2m03 prêts à le tester à coups de boulets de canon. Oui, le Sud-Africain de 34 ans en a vu d’autres. Et pour son 10e Roland-Garros, il a réussi à s’extirper de Dusan Lajovic après une bataille de cinq sets et plus de trois heures.

Après deux premières manches plutôt tranquilles face au numéro 24 mondial (6-2, 6-4), où Kevin Anderson, comme à son habitude, s’est appuyé sur ses premières balles supersoniques (18 aces) pour mettre au pas son adversaire. Mais le Sud-Africain a semblé cruellement manquer de jus. Le remarquant, Lajovic a pris un malin plaisir à prolonger les échanges pour travailler Anderson en fond de court et lui faire enchaîner les fautes directes (15 sur la période). Résultat ? Deux sets partout et une ultime manche qui allait donner des sueurs froides aux meilleurs pronostiqueurs (6-2, 6-4, 4-6, 3-6).

Sauf qu'Anderson a parfaitement su se remobiliser en verrouillant son service avec sept aces et quasiment 80% de points gagnés sur ses premières balles. Tout en ne gâchant pas la seule balle de break qu’il a su se procurer (6-2, 6-4, 4-6, 3-6, 6-3). Autant dire que le briscard sud-africain ne voudra pas se faire éliminer par une jeune pousse avant de rejoindre une cinquième fois les huitièmes de finale du Grand Chelem parisien. Rublev, qui n’avait pas passé le premier tour lors de sa seule autre participation, est prévenu.

Highlights | Dusan Lajovic - Kevin Anderson

ATP Saint-Pétersbourg
Rublev se rebelle et renverse Shapovalov pour accéder à la finale
17/10/2020 À 13:22
Roland-Garros
Tsitsipas déroule et jouera sa première demie à Roland
07/10/2020 À 16:13