Les favorites tombent comme des mouches dans le tableau féminin. Après le forfait de Serena Williams et la défaite surprise de Victoria Azarenka mercredi, c’est Karolina Pliskova qui a rendu les armes dès le 2e tour jeudi. La tête de série numéro 2 a été balayée par une tornade nommée Jelena Ostapenko en deux sets (6-4, 6-2) et à peine plus d’une heure (1h10 précisément). Titrée il y a trois ans sur la terre battue parisienne, la Lettonne retrouve de très belles sensations et tentera de poursuivre sa route face à Sloane Stephens ou Paula Badosa au 3e tour.

WTA Rome
Un 3e titre d'affilée et la place de numéro 1 : Halep fait coup double à Rome
21/09/2020 À 13:17

Cette partie ressemblait fort à un piège pour une Karolina Pliskova apparue en demi-teinte lors de son entrée en lice. Et la grande Tchèque est tombée dedans. Contrainte à l'abandon en finale du tournoi de Rome la semaine dernière, la tête de série numéro 2 du tournoi n'était clairement pas à 100 % physiquement. Mais aurait-elle survécu dans le cas contraire ? Rien n'est moins sûr, tant Jelena Ostapenko a appliqué à merveille la recette qui lui avait permis d'aller chercher le trophée en 2017.

Pliskova maudite en Grand Chelem

D'une redoutable agressivité dès les premiers coups de raquette, la Lettonne n'a pas laissé respirer son adversaire. Exploitant à merveille les difficultés au service de Pliskova (seulement 49 % de premières balles et 30 % de points gagnés derrière la seconde), Ostapenko a distribué les pains (27 coups gagnants) en limitant le nombre de ses erreurs (19 fautes directes). Telle une pile électrique constamment prête à bondir sur la moindre balle courte, elle a utilisé souvent avec bonheur le contre-pied pour déstabiliser sa rivale.

Prise de vitesse et quasi-systématiquement mal placée par conséquent, Pliskova a accumulé les bévues (25 fautes directes pour seulement 9 coups gagnants) et a cédé dès que l'échange s'est prolongé. Décidément, la Tchèque a bien du mal à briller en Grand Chelem (elle court toujours après un premier titre) et en particulier à Roland-Garros : c'est sa 6e défaite à Paris au 2e tour ou avant en 9 participations.

US Open
Garcia, tout feu, tout flamme
02/09/2020 À 22:04
WTA Dubaï
Mladenovic n'a pas existé
19/02/2020 À 11:27